Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel(s) patron(s) pour Total ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

DÉBAT

Les patrons de l'énergie française à l'heure de la transition

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

Economie

En images : l'E3, un hymne à la démesure du jeu vidéo

© FRANCE 24

Texte par Sébastian SEIBT , , envoyé spécial à Los Angeles

Dernière modification : 11/06/2014

Fidèle à sa tradition, l'E3 2014 de Los Angeles ne déroge pas aux règles des grands show à l'américaine. Avec un sens certain de la mise en scène, tous les éditeurs tentent d'appâter le chaland. Tour d'horizon en images.

Pas question de décevoir les plus de 40 000 professionnels qui font, chaque année, leur pélerinage vidéoludique à Los Angeles pour le salon de l'E3. Les éditeurs de jeux vidéo sortent le grand jeu pour attirer les visiteurs dans leurs filets.

Monstres en carton pâte géants, reconstitutions de tank ou de voitures futuristes : chaque stand tente de pousser le bon goût toujours plus loin pour se distinguer de la masse.

FRANCE 24 a fait le tour des près de 190 exposants qui ont élu domicile, du 10 au 12 juin, dans les deux immenses halls du centre des congrès de Los Angeles. Impressions en images.

Première publication : 11/06/2014

  • JEUX VIDÉO

    E3 : les figurines Amiibo à la rescousse de la Wii U de Nintendo

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    E3 : Microsoft, Sony et Cie dévoilent leur jeu

    En savoir plus

  • JEUX VIDéO

    E3 : le salon des jeux vidéo en chiffres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)