Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

Moyen-Orient

Irak : les djihadistes de l'EIIL poursuivent leur avancée vers Bagdad

© AFP | Un combattant brandit le drapeau de l'EIIL (photo publiée par un site djihadiste)

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/07/2014

Alors que les rebelles djihadistes sunnites ont poursuivi, jeudi, leur offensive vers Bagdad, les peshmerga, combattants kurdes, ont pris le contrôle de la ville de Kirkouk, après le retrait de l'armée irakienne.

  • Après s’être emparés de larges territoires du nord-ouest de l’Irak, les combattants djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont poursuivi jeudi leur route vers Bagdad. Même si leur avancée a été moins rapide que mercredi, ils ont pris le contrôle de deux secteurs de Diyala, une province au nord-est de la capitale. Ils occupent désormais les localités de Jalawla et de Saadiyah, situées au nord-est de Baqouba, chef lieu de cette province. Selon des témoins cités par l’AFP, les forces de sécurité irakiennes ont abandonné leur poste face à l’avancée de ces hommes armées.
     
  • Contrant l’offensive djihadiste, les forces kurdes ont pris le contrôle de Kirkouk, une ville pétrolière que la région autonome du Kurdistan et le gouvernement central irakien se disputent depuis des années. "L'ensemble de Kirkouk est passé entre les mains des peshmerga", a déclaré, jeudi 12 juin, le porte-parole militaire kurde, Jabbar Yawar. "Il ne reste aucun soldat irakien actuellement dans Kirkouk." Le ministre de la sécurité du Kurdistan a par ailleurs échappé à un attentat dans cette ville.
     
  • Face à la tourmente dans laquelle est plongé l’Irak, le président américain Barack Obama a affirmé qu’il "étudiait toutes les options". Selon un responsable américain interrogé par l’AFP, les États-Unis, qui ont retiré leurs troupes d’Irak en 2011, pourraient envisager des frappes menées par des drones. La France a pour sa part exprimée sa "préoccupation". Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré, dans un communiqué, que la progression des djihadistes était une "menace pour l’unité du pays et la stabilité de la région".
     
  • De son côté, le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu des discussions à huis clos sur l’offensive fulgurante de l’EIIL.
     

Pour revivre notre liveblog sur votre tablette ou votre mobile : cliquez ici.

Si la page n'apparaît pas, merci d'appuyer sur la touche F5 pour la rafraîchir.

 

 

Première publication : 12/06/2014

  • IRAK

    VIDÉO : le Kurdistan face à l’afflux massif de réfugiés irakiens

    En savoir plus

  • IRAK

    Les djihadistes de l'EIIL, fer de lance de l’insurrection sunnite contre Maliki

    En savoir plus

  • IRAK

    Face à l'avancée djihadiste, les Kurdes irakiens tirent leur épingle du jeu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)