Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Obama, un papa sympa qui met, parfois, ses filles mal à l'aise

AFP

Barack Obama entouré par ses filles Malia (g) et Sasha (d), lors d'un match de basket dans le Maryland, le 17 novembre 2013Barack Obama entouré par ses filles Malia (g) et Sasha (d), lors d'un match de basket dans le Maryland, le 17 novembre 2013

Barack Obama entouré par ses filles Malia (g) et Sasha (d), lors d'un match de basket dans le Maryland, le 17 novembre 2013Barack Obama entouré par ses filles Malia (g) et Sasha (d), lors d'un match de basket dans le Maryland, le 17 novembre 2013

"Je pense qu'elles diraient que je suis un papa sympa, à la limite de les mettre parfois un peu mal à l'aise". Barack Obama s'est amusé jeudi du regard que ses filles, Sasha et Malia, portent sur lui.

"Comme dit Malia, je suis juste à la limite mais je reste la plupart du temps du bon côté en étant drôle sans leur faire complètement honte", a expliqué le président américain sur la chaîne NBC, à l'approche de la Fête des pères, dimanche aux Etats-Unis.

Quelle recette pour être de bons parents? "Tout d'abord, se marier avec quelqu'un qui sera une maman fantastique, ce que j'ai fait. Ensuite, un amour inconditionnel pour ses enfants fait toute la différence".

Le président des Etats-Unis reconnaît s'être inquiété de l'impact négatif que la vie dans la bulle de la Maison Blanche pourrait avoir sur ses filles, aujourd'hui âgées de 13 et 15 ans.

Après près de six ans de vie familiale à la Maison Blanche, il estime que cet écueil a été évité. "Je pense qu'elles comprennent que cela n'aura qu'un temps. Globalement, elles sont vraiment épanouies", ajoute-t-il, soulignant que Sasha et Malia invitent des amies à la maison, font du sport, vont au cinéma.

"Elles sont arrivées à un âge où elles savent ce qu'elles ont à faire et nous n'avons pas vraiment besoin de vérifier si elles ont fait leurs devoirs", explique-t-il. "Nous sommes très fiers d'elles".

M. Obama raconte aussi avoir commencé, récemment, à parler de sa vie de président avec ses filles, en particulier avec Malia, l'aînée.

"Je pense qu'elle a la tête sur les épaules grâce au fait en particulier que nous discutons le soir, à table. Je leur explique pourquoi j'ai pris telle décision... D'une certaine manière, elles comprennent comment j'aborde les problèmes".

Première publication : 12/06/2014