Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 1)

En savoir plus

SPORT

Vidéo : Désiré Doué Noumandiez, premier arbitre ivorien d'une Coupe du monde

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/06/2014

L'Ivoirien Désiré Doué Noumandiez est le seul arbitre de son pays, et le premier, à officier pendant la Coupe du monde 2014. FRANCE 24 l'a rencontré à Abidjan avant son départ pour le Brésil.

Il est le premier Ivoirien à arbitrer durant une Coupe du monde de football : à bientôt 44 ans, Désiré Doué Noumandiez, pharmacien de profession, connaîtra l’apothéose au Brésil avant de prendre sa retraite des terrains de football et de rejoindre son officine.

Entre préparation physique et emballage soigneux du sifflet et des cartons de sa "trousse d’arbitre", Noumandiez s’apprête à ajouter une dernière médaille à sa collection de trophées accumulés comme joueur, puis en uniforme noir.

Pour lui, c’est "un rêve qui se réalise, l’aboutissement d’une carrière".
 

Première publication : 12/06/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    Brésil – Croatie : que la fête commence !

    En savoir plus

  • Cap Amériques

    Édition spéciale : les couacs de l'organisation du Mondial

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    En chiffres : le Mondial du Brésil battra tous les records

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)