Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Gaza : courte trêve après un raid meurtrier sur une école de l’ONU

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

Wall Street ouvre en baisse, troublée par des indicateurs en demi-teinte

AFP

Salle de transactions à Wall StreetSalle de transactions à Wall Street

Salle de transactions à Wall StreetSalle de transactions à Wall Street

Wall Street a ouvert en légère baisse jeudi, accueillant fraîchement des indicateurs américains moins bons que prévu et se laissant gagner par une pointe d'inquiétude face aux tensions en Irak: le Dow Jones lâchait 0,15% et le Nasdaq 0,25%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average abandonnait 25,78 points, à 16.818,10 points, et le Nasdaq 11,04 points à 4.320,90 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500, reculait de 0,14% ou 2,76 points, à 1.941,13 points.

La Bourse de New York avait déjà manqué d'entrain mercredi après des prévisions décevantes sur la croissance mondiale et le revers électoral d'un élu républicain aux Etats-Unis jugé favorable à Wall Street: le Dow Jones avait cédé 0,60% à 16.843,88 points, mettant fin à une série de quatre records consécutifs, et le Nasdaq 0,14% à 4.331,93 points.

Les indices ploient devant "la persistance de données mitigées qui démentent un peu les affirmations véhémentes sur la capacité de l'économie américaine à faire repartir solidement sa croissance de façon durable", remarquait Patrick O'Hare de Briefing.com

Les ventes aux détails, indicateur le plus attendu par les courtiers cette semaine car considéré comme un reflet important de la vigueur de la reprise dans le pays, ont ainsi augmenté moins que prévu en mai, selon les chiffres du département du Commerce.

Elles n'ont progressé que de 0,3% par rapport à avril, portées principalement par les ventes d'automobiles et d'essence, alors que la prévision médiane des analystes était une progression de 0,7%.

Côté emploi, les nouvelles n'étaient pas beaucoup plus enthousiasmantes: les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont augmenté un peu que prévu pour la semaine close le 7 juin, selon les statistiques du département du Travail.

Dans le même temps, "l'escalade des tensions en Irak incite Wall Street à la prudence", observaient les analystes de Charles Schwhab.

Après s'être emparés de larges territoires du nord-ouest de l'Irak face à une armée en déroute, des combattants jihadistes avançaient jeudi vers la capitale Bagdad.

Face à cette offensive d'envergure de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), et l'impuissance de l'armée à la contenir, le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir dans la journée.

Les Etats-Unis, qui ont retiré fin 2011 leurs troupes d'Irak au terme d'un très lourd engagement militaire pendant huit ans, envisagent plusieurs options pour aider Bagdad, dont des frappes menées par des drones, selon un responsable américain.

Le marché obligataire évoluait en légère hausse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,635% contre 2,640% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,468% contre 3,469% la veille.

Première publication : 12/06/2014