Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

Mondial: avec un doublé, Neymar répond présent malgré la pression

AFP

L'attaquant brésilien Neymar (droite) fête son but avec le milieu de terrain Hernanes lors du premier match du Mondial à Sao Paulo le 12 juin 2014L'attaquant brésilien Neymar (droite) fête son but avec le milieu de terrain Hernanes lors du premier match du Mondial à Sao Paulo le 12 juin 2014

L'attaquant brésilien Neymar (droite) fête son but avec le milieu de terrain Hernanes lors du premier match du Mondial à Sao Paulo le 12 juin 2014L'attaquant brésilien Neymar (droite) fête son but avec le milieu de terrain Hernanes lors du premier match du Mondial à Sao Paulo le 12 juin 2014

Avec un doublé face à la Croatie (3-1), Neymar, sur lequel comptent 200 millions de Brésiliens a répondu aux attentes et se positionne comme un des grands acteurs du Mondial malgré la pression et ses 22 ans.

La star Lionel Messi en est déjà à son troisième Mondial, et il n'a pas vraiment brillé en 2006 (19 ans) et 2010 (23). Neymar Jr a lui entamé son premier Mondial du bon pied alors que toutes les attentions se concentrent sur sa personne. Une gageure.

Signe de cette pression, le jeune attaquant du FC Barcelone a toutefois écopé d'un carton jaune pour un coup de coude. Un geste à ne pas recommencer s'il ne veut pas rater bêtement un match...

"Le match a été compliqué. On a mis du temps à rentrer dans la partie à cause du stress", a reconnu Neymar.

Mais, c'est lui qui a remis le Brésil dans le sens de la marche d'une belle frappe du gauche d'une vingtaine de mètres. Chance ou précision chirurgicale: la réussite sourit souvent aux plus forts et Neymar a trouvé l'espace de quelques centimètres entre les gants de Pletikosa et le montant de sa cage pour égaliser grâce à un poteau rentrant (29e).

- 33 buts en 50 sélections -

Bien sur, il a raté de nombreux dribbles et a loupé quelques passes mais c'est encore lui qui a été chargé de tirer le penalty importantissime qui a donné l?avantage à son équipe. Là aussi, il a bénéficié d'un peu de réussite, Pletikosa touchant le ballon mais Neymar n'avait pas pris sa tache à la légère et avait tiré suffisamment fort pour que le gardien ne puisse contrôler le ballon (71e)...

"On a montré une capacité de réaction pour renverser le match. L'entrée en matière est toujours difficile", a ajouté la star.

Ce doublé, synonyme de 33e but en 50 sélections avec le maillot auriverde, le positionne le chef de file de son équipe et une des stars de Mondial. Lui qui n'avait pas convaincu tous les observateurs en Europe lors de sa saison avec le FC Barcelone, marquée par une disette de trophée.

Le Brésil et Scolari lui ont en tout cas toujours fait confiance. Et, depuis la Coupe des Confédérations qui l'avait vu mener le bal brésilien, il a les clés du camion brésilien. Le schéma adopté par Scolari a été construit autour du petit lutin. Le sélectionneur a mis en place une défense de fer avec en attaque un Hulk et un Fred qui doivent ouvrir des brèches pour que Neymar puisse trouver des espaces et faire parler sa poudre magique.

Si jeudi, Oscar a sans doute été le meilleur brésilien du match, c'est bien le médiatique Neymar qui a été élu meilleur joueur de la rencontre par la Fifa, probablement parce qu'il assume le rôle de patron.

Lui a tout cas choisi de dédier son premier but à l'élu de son coeur la mannequin Bruna Marquezine pour le jour des amoureux au Brésil (12 juin, l'équivalent de la Saint-Valentin). Le deuxième but a été dédié à sa mère, selon la presse. Mais, plus que ces deux femmes, c'est tout le Brésil qui va continuer à le regarder avec des yeux de Chimène.

Première publication : 13/06/2014