Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

Poker en ligne: Amaya Gaming achète Oldford pour près de 5 milliards de dollars

AFP

Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006

Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006

Le fournisseur canadien d'équipements et de services pour l'industrie du jeu Amaya Gaming a mis sur la table 4,9 milliards de dollars US pour acheter le propriétaire des sites PokerStars et Full Tilt Poker, selon un communiqué publié jeudi soir.

Le rachat d'Oldford Group, une société non cotée, va faire d'Amaya Gaming le premier groupe coté dans le monde dans le domaine du poker en ligne, devançant l'actuel numéro un mondial Bwin, assure le groupe.

Fondé en 2004 et coté à la Bourse de Toronto, Amaya offre toute une palette de produits et de services pour l'industrie du jeu, des machines à sous aux logiciels de paris en ligne, en passant par des outils d'analyse des performances des casinos.

Dans le domaine du poker, Amaya est surtout connu pour ses outils logiciels. Il va changer de dimension en acquérant PokerStars et Full Tilt Poker qu'il présente comme les plus importants acteurs du secteur, avec plus de 85 millions de joueurs inscrits.

Mais le groupe assure que ses activités sont parfaitement complémentaires de celles de sa future filiale, qui est basée dans l'Ile de Man. En plus des activités de jeu en ligne, l'acquisition lui permet d'élargir ses activités à la diffusion d'émissions télévisées sur le poker et à l'organisation de tournoi. Il promet de continuer à fournir sans changement ses services à ses anciens clients.

Sur une base proforma, le nouvel ensemble Amaya-Oldford aurait réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,3 milliards de dollars US et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté des éléments exceptionnels de 473,8 millions USD.

Pour l'année en cours, le groupe espère porter son Ebitda ajuster autour de 600 à 640 millions de dollars.

Première publication : 13/06/2014