Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

Poker en ligne: Amaya Gaming achète Oldford pour près de 5 milliards de dollars

AFP

Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006

Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006Un homme joue au poker en ligne sur Manassas le 2 octobre 2006

Le fournisseur canadien d'équipements et de services pour l'industrie du jeu Amaya Gaming a mis sur la table 4,9 milliards de dollars US pour acheter le propriétaire des sites PokerStars et Full Tilt Poker, selon un communiqué publié jeudi soir.

Le rachat d'Oldford Group, une société non cotée, va faire d'Amaya Gaming le premier groupe coté dans le monde dans le domaine du poker en ligne, devançant l'actuel numéro un mondial Bwin, assure le groupe.

Fondé en 2004 et coté à la Bourse de Toronto, Amaya offre toute une palette de produits et de services pour l'industrie du jeu, des machines à sous aux logiciels de paris en ligne, en passant par des outils d'analyse des performances des casinos.

Dans le domaine du poker, Amaya est surtout connu pour ses outils logiciels. Il va changer de dimension en acquérant PokerStars et Full Tilt Poker qu'il présente comme les plus importants acteurs du secteur, avec plus de 85 millions de joueurs inscrits.

Mais le groupe assure que ses activités sont parfaitement complémentaires de celles de sa future filiale, qui est basée dans l'Ile de Man. En plus des activités de jeu en ligne, l'acquisition lui permet d'élargir ses activités à la diffusion d'émissions télévisées sur le poker et à l'organisation de tournoi. Il promet de continuer à fournir sans changement ses services à ses anciens clients.

Sur une base proforma, le nouvel ensemble Amaya-Oldford aurait réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,3 milliards de dollars US et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté des éléments exceptionnels de 473,8 millions USD.

Pour l'année en cours, le groupe espère porter son Ebitda ajuster autour de 600 à 640 millions de dollars.

Première publication : 13/06/2014