Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

SPORT

Algérie - Belgique : les Fennecs visent un exploit

© AFP | L'Algérie affronte mardi la Belgique dans le groupe H du Mondial-2014

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 17/06/2014

L’Algérie débute sa Coupe du monde mardi à Belo Horizonte face à la Belgique. Les Belges, têtes de série du groupe H, sont favoris, "mais le favori ne gagne pas toujours", a clamé l’entraîneur algérien Vahid Halilhodžić.

De notre envoyé spécial à Belo Horizonte,

C’est le grand jour. L’Algérie effectue ses grands débuts dans la Coupe du monde 2014, ce mardi à Belo Horizonte (13h heure locale / 18h heure de Paris). Des débuts en fanfare face à la tête de série du groupe H, la Belgique. Les Belges sont les grands favoris, "mais le grand favori ne gagne pas toujours", a insisté l’entraîneur de l’Algérie Vahid Vahid Halilhodžić, lundi, en conférence de presse.

Les Diables Rouges acceptent justement ce rôle de favori mais savent aussi "que seule la vérité du terrain compte", comme l'a déclaré Marc Wilmots, le technicien belge, qui s'attend à "un match compliqué".

"Nous sommes à la Coupe du monde et tous les petits détails peuvent faire la différence. Méfiance !, a prévenu le sélectionneur. Nous devrons être éveillés et super concentrés. Il n'y a pas de petites équipes et dans les rencontres que j'ai déjà vues dans ce Mondial, toutes les formations ont joué sans retenue, dépassant presque leurs limites".

"L'Algérie a été sous-estimée"

Les joueurs belges sont conscients de la valeur d'adversaires qualifiés de "mordants et accrocheurs" par le défenseur Toby Alderweireld. "L'Algérie a été sous-estimée [par la presse belge, NDLR] alors qu'elle possède de nombreuses qualités, a indiqué le joueur de l'Atletico Madrid. Ce sera donc un match difficile, qui va se jouer sur peu de choses. Il faudra construire notre victoire en prenant la direction de la rencontre. Derrière, nous ne devons rien laisser passer et devant, nous avons assez de qualités pour terminer le travail". Justement "devant" on attend le virevoltant Eden Hazard. Le milieu de terrain de Chelsea est le danger numéro 1 pour l’Algérie. Pas question toutefois pour Vahid Halilhodžić de ne se focaliser que sur l’ancien joueur de Lille.

"C’est un des meilleurs attaquants du monde, mais on n’a pas préparé une stratégie anti-Hazard. On a préparé une stratégie anti-belge !", a ironisé le technicien bosnien. "On va souffrir ça s’est sûr, mais on va tout faire pour créer la surprise. Tout le monde attend une victoire facile de la Belgique, mais je ne suis pas d’accord avec ça. L’exploit est possible et un exploit cela se prépare. C’est ce que l’on a fait ces dernières semaines."

L'Algérie, qui dispute au Brésil la quatrième Coupe du monde de son histoire, ne s'est jamais qualifiée pour le deuxième tour d’un Mondial. Dans un groupe H où elle affrontera aussi la Corée du Sud et la Russie, les Fennecs veulent donc y croire. Ils pourront compter pour cela sur leurs flèches offensives comme Islam Slimani, auteur d'une bonne première saison avec le Sporting Portugal (10 buts en 30 matches) ou Sofiane Feghouli (Valence) et le jeune Saphir Taïder (Inter Milan). De quoi vaincre la malédiction qui a vu l'Algérie ne plus marquer un but en Coupe du monde depuis 1986 (soit cinq matches consécutifs).

Belgique : Courtois - Alderweireld, Kompany (cap.), Van Buyten, Vertonghen -
Witsel, Fellaini (ou Dembélé), De Bruyne - Mertens, Lukaku, Hazard.
Sélectionneur : Marc Wilmots

Algérie : M'Bolhi - Bougherra (cap.), Ghoulam, Medjani, Cadamuro - Bentaleb,
Mostefa, Taïder, Feghouli - Djabou, Soudani.
Sélectionneur: Vahid Halilhodžić (BIH)

Arbitre: M. Marco Rodriguez (MEX)

Première publication : 17/06/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    Algérie-Belgique : "Si on doit mourir, on doit mourir dignement"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Le Nigeria n'obtient qu'un nul face à l'Iran (0-0)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Benzema "content et fier" après la victoire des Bleus

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)