Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Afrique

Nigeria : une explosion vise des téléspectateurs du match Brésil-Mexique

© AFP | Une attaque contre une salle de visionnage de matches de football à Jos, au Nigeria, le 25 mai 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/06/2014

Alors que des supporters nigérians s'étaient réunis pour regarder le match Brésil-Mexique dans une salle de Damaturu, mardi soir, une explosion s'est produite. La ville est située dans l'État de Yobe, zone dévastée par les attaques de Boko Haram.

Une explosion a visé une salle où des supporters de football s'étaient réunis pour assister à la retransmission, mardi 17 juin, d'un match de la Coupe du monde près de la ville de Damaturu, dans le nord-est du Nigeria.

Au moins 14 personnes ont été tuées et 26 blessées mardi soir par une explosion, près d'un centre de retransmission des matches de la Coupe du monde de football à Damaturu, dans le nord du Nigeria, selon la police.

Si Boko Haram n'a pas encore revendiqué cet attentat, le groupe islamiste armé, dont l'insurrection ensanglante le nord du Nigeria depuis 2009, a souvent exprimé son aversion pour le football.

Selon des habitants, la bombe avait été dissimulée dans un pousse-pousse motorisé devant le centre de retransmission, où une foule s'était rassemblée pour regarder le match Brésil-Mexique sur grand écran.

L'État de Yobe fait partie des zones dévastées par les attaques du groupe armé islamiste Boko Haram. Des attentats y ont visé des salles vidéo dans le passé et les autorités avaient appelé la population à ne pas se regrouper pour regarder les marches de la Coupe du monde.

Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a dénoncé dans des messages vidéos l'influence occidentale du football.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/06/2014

  • FOCUS

    Vidéo : au Nigeria, l’éducation des jeunes filles envers et contre tout

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Nigeria : au moins 42 personnes massacrées par des islamistes

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Quatre des lycéennes nigérianes enlevées par Boko Haram se sont échappées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)