Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 18/06/2014

Kenya : la Toile réagit à l'attaque des shebab

Au sommaire de cette édition : la Toile kényane réagit à l’attaque terroriste menée dimanche dans le pays ; en France, un nouveau défi Facebook inquiète les autorités ; et un vidéaste réalise un étonnant film de ses vacances.

KENYA : LA TOILE RÉAGIT À L’ATTAQUE DES SHEBAB

Des magasins et des bureaux éventrés, des véhicules calcinés, un poste de police qui tient à peine debout… ces clichés qui circulent en ligne illustrent la violence de l’attaque perpétrée, dimanche soir, par des insurgés islamistes contre la ville côtière de Mpeketoni, dans l’ouest du Kenya. Un acte terroriste qui selon le dernier bilan de la branche kenyane de la Croix Rouge aurait fait au moins 48 morts et qui n’a pas tardé à provoquer de très vives réactions sur la Toile locale.

Ils sont en effet nombreux à avoir rapidement investi les réseaux sociaux pour faire part de leur émotion face au bilan meurtrier de l’attaque attribuée aux Shebab somaliens, un groupe affilié à Al-Qaida. Des internautes qui font notamment usage des mots-clés #PrayforKenya, prions pour le Kenya en Français, pour présenter leurs condoléances aux survivants et aux familles des victimes mais aussi pour réclamer la fin des violences dans le pays.

Mais si l’heure est avant tout au recueillement sur le web kenyan, certaines voix se font néanmoins entendre pour dénoncer l’incapacité des autorités à empêcher ce type d’attaque dans le pays. Ainsi à l’instar des auteurs de ces posts publiés sur Twitter, plusieurs utilisateurs des réseaux sociaux estiment que le gouvernement devrait faire appel à la communauté internationale pour lutter plus efficacement contre le terrorisme.

Des citoyens en colère qui fustigent également le manque de communication de leurs représentants politiques qui, 24 heures après les faits, n’avaient toujours pas réagi officiellement à l’attaque meurtrière. Un silence intolérable pour une partie de la Toile qui invite donc les autorités à s’exprimer au plus vite à ce sujet.

FRANCE : UN JEU FACEBOOK INQUIÈTE LES AUTORITÉS

C’est un phénomène venu des Etats-Unis qui fait fureur actuellement sur les réseaux sociaux. Baptisé « à l’eau ou un resto », il consiste à se filmer en train de se jeter dans un plan d’eau avant de défier ses amis Facebook à en faire autant. Si le gage n’est pas accompli, le perdant doit alors offrir un dîner au restaurant à celui qui l’a défié. Une tendance qui ne cesse de faire de nouveaux adeptes, notamment chez les adolescents…

Mais cette pratique a récemment tourné au drame en France. Le 12 juin, un jeune homme de 19 ans, accompagné par deux amis, a en effet sauté dans une rivière avec son vélo. Une bicyclette qu’il avait attachée à sa jambe pour pouvoir la récupérer plus facilement. Entraîné au fond de l’eau par le poids de celle-ci, il est finalement mort noyé. 

Une tragédie qui n’est pas sans rappeler celles survenues lorsque le phénomène des « neknominations » était en vogue sur les réseaux sociaux. Très à la mode en début d’année, ce jeu consistait à se filmer en train d’ingurgiter une importante quantité d’alcool avant d’inciter une ou plusieurs personnes à en faire de même. Un phénomène dangereux à l’origine de plusieurs décès en Grande-Bretagne qui avait poussé les autorités à multiplier les mises en garde à ce sujet.

Pour éviter de nouveaux incidents liés au jeu « à l’eau ou un resto », la police française a donc décidé de mener une campagne de prévention sur les réseaux sociaux. Sur sa page Facebook et sur son compte Twitter, elle diffuse ainsi des messages à l’attention des plus jeunes pour les appeler à prendre leur précaution et surtout à ne pas tomber dans la surenchère lorsqu’ils s’adonnent à cette pratique.

INFOGRAPHIE DU JOUR

Les adolescents français raffolent des selfies. C’est ce que permet d’apprendre cette infographie du studio V2 qui révèle que 62% des 14-18 ans sont adeptes de cette pratique contre 22% pour le reste de la population du pays. Des photos qui sont prises dans leur très grande majorité avec des téléphones puisque 9 adolescents sur 10 utilisent leur portable pour se tirer le portrait. Des chiffres qui laissent penser que la mode du selfie a sans doute encore de beaux jours devant elle.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

The_topless_tour est le nom d’un compte Instagram créé par 3 étudiantes britanniques sur lequel les hommes et les femmes du monde entier sont invités à publier des photos torse-nu prises de dos. Une initiative dont l’objectif affiché est de véhiculer sur la Toile un sentiment de joie et de liberté et qui rencontre actuellement un franc succès sur les réseaux sociaux où ils sont nombreux à se prêter au jeu. Des clichés esthétiques à découvrir sur Instagram mais aussi sur Facebook et Twitter…

LES GRANDES VILLES DU MONDE VUES DU CIEL

Découvrir Londres, New York, Madrid ou encore Porto Alegre vues du ciel grâce à des images aériennes filmées par des drones. C’est désormais possible via le site Travel By Drone. Une plateforme créée par des passionnés de ces petits appareils volants qui ont rassemblé des centaines de vidéos amateurs partagées sur YouTube avant de les placer sur une carte interactive. Des panoramas que les internautes pourront apprécier tout en restant confortablement installés dans leur salon.

VIDÉO DU JOUR

C’est une idée particulièrement originale qu’a eue Ari Fararooy pour immortaliser son périple de plusieurs semaines en Amérique du sud puisque comme on peut le voir ici, le vidéaste professionnel s’est amusé à se dédoubler pour imaginer une folle course-poursuite… avec lui-même. Une vidéo étonnante qui permettra de découvrir à moindres frais la beauté des paysages colombiens, péruviens et boliviens et que les internautes pourront retrouver sur la page YouTube de Fararooy.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus