Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

Rep. Dominicaine: des Français accusés de trafic de cocaïne relâchés mais seront jugés

AFP

Les Français Jean Pascal Fauret (g) t Armand Victor Bruno Odos, pilote et co-pilote, ainsi que deux compatriotes et 37 Dominicains accusés de trafic de cocaïne devant le tribunal à Higuey, en République Dominicaine 4 février 2014Les Français Jean Pascal Fauret (g) t Armand Victor Bruno Odos, pilote et co-pilote, ainsi que deux compatriotes et  37 Dominicains accusés de trafic de cocaïne devant le tribunal à Higuey, en République Dominicaine 4 février 2014

Les Français Jean Pascal Fauret (g) t Armand Victor Bruno Odos, pilote et co-pilote, ainsi que deux compatriotes et 37 Dominicains accusés de trafic de cocaïne devant le tribunal à Higuey, en République Dominicaine 4 février 2014Les Français Jean Pascal Fauret (g) t Armand Victor Bruno Odos, pilote et co-pilote, ainsi que deux compatriotes et 37 Dominicains accusés de trafic de cocaïne devant le tribunal à Higuey, en République Dominicaine 4 février 2014

Quatre Français, dont deux pilotes d'avion, en détention provisoire depuis plus d'un an en République dominicaine sur des accusations de trafic de cocaïne, ont été relâchés mardi mais interdits de quitter le territoire en attendant leur procès.

A l'issue de plusieurs audiences préliminaires menées ces dernières semaines, la juge Elka Reyes a renvoyé les suspects, interpellés en mars 2013 à bord d'un avion privé avec 700 kg de cocaïne à bord, devant la justice, considérant comme suffisantes les charges à leur encontre mais ordonné leur remise en liberté, la durée légale de leur détention provisoire étant dépassée.

"Il est décidé l'ouverture d'un procès", indique le jugement de Mme Reyes, émis par un tribunal de Saint Domingue. Libérés sans caution, les prévenus devront toutefois se présenter régulièrement devant la justice.

Le 21 mars 2013, les pilotes Pascal Jean Fauret et Bruno Odos, un autre membre de l'équipage, Alain Castany, et le passager Nicolas Pisapia, avaient été interpellés sur le tarmac de l'aéroport de la station balnéaire de Punta Cana (ouest de la République dominicaine), alors qu'ils s'apprêtaient à décoller à bord d'un avion privé à destination de la France. A bord de l'appareil se trouvaient 700 kg de cocaïne répartis dans 26 valises.

Dans la foulée, une quarantaine d'agents des douanes, de la police anti-drogue et des services migratoires dominicains avaient également été arrêtés, soupçonnés d'avoir participé à ce vaste trafic de drogue.

Au cours des audiences préliminaires, les deux pilotes ont nié avoir le moindre lien avec la cargaison découverte à bord de l'appareil, un Falcon 50 appartenant au lunetier français Alain Afflelou mais affrété par une société de location, SN-THS, installée en France.

Le passager Nicolas Pisapia a, lui, affirmé avoir embarqué avec seulement un sac à dos, et n'avoir lui non plus aucun lien avec les 700 kg de drogue.

De son côté, le procureur Milciades Guzman a affirmé que les deux pilotes effectuaient depuis 2012 des liaisons vers différentes destinations européennes avec les mêmes passagers à des fins de narcotrafic.

Le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) avait demandé le 25 février aux pilotes français de ne plus assurer les liaisons vers la République dominicaine pour dénoncer "l'emprisonnement arbitraire" des deux pilotes. Cet appel avait été suspendu début avril "en signe d'apaisement".

Première publication : 18/06/2014