Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Syrie: la Turquie sur tous les fronts

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Niger, les enfants de plus en plus touchés par la malnutrition

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tonino Benacquista, roi du romanesque

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Montebourg, Sarkozy : leurs propositions pour redresser l'économie française

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'État français a-t-il volontairement omis des détails dans un rapport sur Renault ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 18/06/2014

"Changement d'ère"

© France 24

Presse française, Mercredi 18 juin 2014. Au menu de cette revue de presse, un (nouveau) rapport alarmant de la Cour des comptes, le projet de loi sur la transition énergétique, et le début du grand ménage de printemps à l’UMP.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, la publication du rapport de la Cour des comptes sur la situation et l’évolution des finances publiques pour 2014.
 
L’institution juge ces résultats «préoccupants» et «plus dégradés» que dans le reste de l’Europe: un déficit finalement «proche» de 4 %, une dette qui va dépasser, à coup sûr, les 2000 milliards d’euros. Le Figaro parle d’un «constat accablant»: «En deux ans, la France n’a avancé qu’à la vitesse d’un escargot sur le chemin de la vertu budgétaire et des réformes. Le message de (la Cour des comptes), est sobre, mais ferme: si rien ne change, elle va droit dans le mur».
 
L’Opinion dénonce «le grand mensonge» auquel se livrerait la majorité, accusée de tenir «un discours lénifiant», de présenter «un simulacre de redressement des comptes publics». «La litanies des promesses est longue comme le bras»: il serait temps de «sortir du déni».
 
La Cour des comptes propose de réduire le nombre de fonctionnaires. Les Echos évoquent une série de «remèdes chocs», avec la suppression de 30 000 postes par an dans la fonction publique, notamment dans les hôpitaux et les collectivités. Une mesure qui devrait s’accompagner d’une hausse du temps de travail: les sages proposent l’équivalent de la suppression de deux jours de congés.
 
C’est aujourd’hui que la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal présente son projet de loi sur la transition énergétique. Libération évoque la nécessité de «changer d’ère». D’après le journal, le projet présenté serait «ambitieux», malgré des moyens «encore flous» -  ambitieux parce qu’il propose de réduire la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % en 2025, et surtout d’atteindre l’objectif de 32 % d’énergies renouvelables en 2030. Mais comment va-t-on financer tout cela? «L’Etat n’a plus un sou», rappelle Libé, qui explique que financer la transition va surtout consister à «orienter l’argent», et à arrêter de subventionner les énergies fossiles.
 
Le Figaro parle d’une «loi a minima»: «Au fil des mois s’est imposé le pragmatisme budgétaire». Le quotidien fait aussi état de doutes «nourris par l’exemple allemand».
 
Pendant ce temps, à l’UMP, la nouvelle direction fait le ménage. Les responsables du parti liés à l’affaire Bygmalion ont été écartés. Alors que Jérôme Lavrilleux, était entendu sous le régime de la garde à vue, hier, plusieurs cadres de l’UMP ont été mis à pied. Parmi eux, rapporte Libération, un très proche de Nicolas Sarkozy, Eric Césari.
 
Règlements de comptes, accusations, dénégations: l’affaire n’en est qu’à ses débuts, et elle ira sans doute bien au-delà de l’UMP. Le Canard Enchaîné livre la liste des clients auxquels la société de communication a facturé pour près de 60 millions d’euros de prestations: le groupe UMP à l’assemblée nationale, 5, 5 millions d’euros facturés, France Télévisions, plus d’un million d’euros, ou encore le ministère de l’Intérieur, sous Brice Hortefeux puis Claude Guéant, pour 550 000 euros.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/08/2016 Revue de presse internationale

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 23 août, la rencontre, hier, entre Matteo Renzi, Angela Merkel et François Hollande, pour "relancer le projet européen",...

En savoir plus

23/08/2016 Revue de presse française

Nicolas Sarkozy : "Le pire, c'est qu'il peut gagner"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 23 août, l’officialisation de la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire du parti Les Républicains, les deux jours à bord...

En savoir plus

22/08/2016 Revue de presse française

"La gauche façon puzzle"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 22 août, la multiplication des candidatures à gauche, celle, attendue, de Nicolas Sarkozy, un sondage sur les Français et...

En savoir plus

22/08/2016 Revue de presse internationale

"Saudade de Rio"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 22 août, l’attentat qui a fait plus de 50 morts, ce week-end, en Turquie, l’ouverture du procès devant la Cour pénale...

En savoir plus

19/08/2016 revue de presse

"Hollande, le pari risqué du confessionnal"

Au menu de cette revue de presse française, les conversations privées de François Hollande, la Corse à cran mais sans burkini et mille raisons d'être heureux en France.

En savoir plus