Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 18/06/2014

Israël : mobilisation pour trois adolescents enlevés

Au sommaire de cette édition : les internautes israéliens se mobilisent pour 3 adolescents enlevés en Cisjordanie ; un bar américain provoque la polémique en adoptant un décor de favela ; et un Français propose de découvrir une nouvelle discipline extrême.

ISRAËL : MOBILISATION POUR TROIS ADOLESCENTS ENLEVÉS

C’est une vaste mobilisation qui s’opère actuellement sur le web israélien pour obtenir la libération de trois adolescents enlevés, jeudi, en Cisjordanie. Un acte qui, selon l’Etat hébreu, aurait été perpétré par des membres du Hamas et qui n’a pas tardé à provoquer un important élan de solidarité en ligne à l’égard des jeunes disparus. Un mouvement qui s’organise essentiellement autour du hashtag #bringbackourboys, ramenez nos garçons en français.

Un mot d’ordre lancé sur la Toile par l’armée israélienne qui a publié un message sur Twitter, samedi, dans lequel elle promettait de tout mettre en œuvre pour que les trois adolescents kidnappés rentrent chez eux sains et saufs au plus vite. Un objectif qu’ils sont très nombreux à soutenir sur les réseaux sociaux en publiant notamment des clichés les mettant en scène en train de tenir des affiches reprenant le fameux mot-clé #bringbackourboys.

Mais si cette campagne jouit du soutien de beaucoup d’Israéliens, elle ne fait cependant pas l’unanimité en ligne. Ainsi certains activistes ont décidé de détourner le hashtag dédié aux adolescents enlevés jeudi pour dénoncer le sort subi par les enfants palestiniens dans les territoires occupés. Des mineurs qui selon les détracteurs du mouvement #bringbackourboys seraient régulièrement victimes d’arrestations arbitraires de la part de Tsahal et dont les droits ne seraient que très rarement respectés par les autorités israéliennes.

Des détournements qui ont à leur tour suscité un flot de réactions indignées, bon nombre d’internautes estimant que s’en prendre aux enfants, qu’ils soient palestiniens ou israéliens, n’est tout simplement jamais défendable.

USA : UN BAR DÉCORÉ EN FAVELA CRÉE LA POLÉMIQUE

Un pub américain est actuellement au cœur d’une vive polémique sur la Toile locale. En cause : le choix de décor effectué par le propriétaire du « Nomad », un établissement situé dans l’Etat du Wisconsin, qui a décidé de transformer son bar en favela brésilienne pendant toute la durée de la Coupe du monde…

Une initiative qui a rapidement suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. Ils sont en effet nombreux à avoir réagi en ligne pour exprimer leur désapprobation face à un décor qualifié de très mauvais goût. Des internautes qui multiplient les messages sur Twitter et sur la page Facebook du bar pour dénoncer un concept présenté comme insultant à l’égard des millions de personnes qui vivent dans des bidonvilles au Brésil.

Un avis partagé par le journaliste sportif Dave Zirin qui va même plus loin en avançant que le fameux décor est raciste. Dans un post partagé sur Twitter, il estime ainsi que la pauvreté, la violence policière et les conditions de vie dans les favelas ne sont pas des sujets avec lesquels on peu s’amuser. Un homme particulièrement remonté qui invite donc les détracteurs de cette initiative à témoigner de leur mécontentement aux responsables du bar en organisant, par exemple, un rassemblement devant les portes de l’établissement à l’origine de la controverse.

Mais si la polémique fait rage aux Etats-Unis, le concept mis en place par le bar du Wisconsin ne semble pas choquer outre mesure les internautes brésiliens. Plusieurs d’entre eux expliquent en effet que de nombreux pubs ont pour thème les favelas au Brésil sans que personne ne s’en offusque. Des utilisateurs des réseaux sociaux pour qui la polémique actuelle n’a donc absolument pas lieu d’être…

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

En postant sur Twitter ce photomontage pour célébrer la victoire, lundi, des Etats-Unis face au Ghana lors de la Coupe du monde, la compagnie aérienne américaine Delta est devenue la risée des internautes. En effet, pour représenter le Ghana, le transporteur a choisi d’utiliser l’image d’une girafe prise dans la savane. Seul problème : il n’y a pas de girafe vivant en liberté dans ce pays africain. Une bourde qui n’a pas tardé à être repérée par les utilisateurs du web qui se sont largement amusés d’une erreur aussi grossière. Des réactions qui auront finalement poussé Delta à présenter ses excuses.

INFOGRAPHIE DU JOUR 

Si le Mondial permet de voir s’opposer les 32 sélections qualifiées pour le tournoi, l’événement offre aussi l’occasion aux équipementiers sportifs de s’affronter sur le terrain de la publicité. Et à ce jeu là, c’est la marque américaine Nike qui domine selon cette infographie disponible sur le site Sport Buzz Business. Le document révèle ainsi que la marque à la virgule est la plus représentée sur les maillots des équipes en compétition et que plus d’un joueur sur deux porte ses chaussures. Une domination qui n’est pas totale puisque le ballon officiel de la Coupe du monde et les tenues des arbitres sont eux sponsorisés par Adidas.

LA COUPE DU MONDE DE TOUT LE RESTE

Les pays qui ne remporteront pas la Coupe du monde de football pourront se consoler en apprenant qu’ils sont tous champions du monde de quelque chose. C’est ce que propose de découvrir le Wall Street Journal via son application baptisée « La Coupe du monde de tout le reste ». Un outil qui permet de constater que si les Américains disposent du plus grand nombre de fast-food par habitant, ce sont les Argentins qui consomment le plus de viande dans le monde. Le record de longévité est lui détenu par les Japonais loin devant les Grecs qui dominent eux le classement des plus gros fumeurs.

VIDÉO DU JOUR

Créateur du « Flyboard », un engin qui permet de se propulser dans et hors de l’eau grâce à un tuyau relié aux turbines d’un jetski, le Français Franky Zapata vient de mettre au point un nouveau dispositif baptisé « Hoverboard ». Une invention qui comme on peut le voir sur ces images spectaculaires permet de voler plusieurs mètres au dessus de l’eau le tout en ayant les pieds fixés sur une petite planche. Une discipline extrême qui devrait rapidement faire des adeptes et avec laquelle les internautes pourront se familiariser à travers cette vidéo disponible sur le compte YouTube du réalisateur Devin Supertramp...

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

Au sommaire de cette édition : les internautes sud-africains réagissent à la condamnation d’Oscar Pistorius; aux Etats-Unis, une fête dégénère en émeute dans le New Hampshire; et...

En savoir plus

23/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile mexicaine réclame la démission du président

Au sommaire de cette édition : au Mexique, les internautes réclament la démission de leur président; des jouets inspirés de la série « Breaking Bad » provoquent la polémique aux...

En savoir plus

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus