Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Je n'imagine pas que j'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Les maquettes de la marine napoléonienne exposées au Grand Trianon", à Versailles

AFP

Le château de Versailles, le 17 mai 2014Le château de Versailles, le 17 mai 2014

Le château de Versailles, le 17 mai 2014Le château de Versailles, le 17 mai 2014

Seize maquettes de navires commandées par Napoléon à partir de 1810, dites "Collection Trianon", sont exposées tout l'été au château de Versailles pcet

Cet ensemble de modèles réduits quitte pour la première fois depuis 1828 le musée de la Marine, où il est conservé, et retrouve (jusqu'au 14 septembre) le lieu pour lequel il avait initialement été commandé, le Grand Trianon.

"La mer est la grande oubliée de la légende napoléonienne. Pourtant, dès son arrivée au pouvoir, Bonaparte en fait l'une de ses préoccupations majeures avec l'ambition d'édifier une marine aux dimensions de l'Europe capable de rivaliser avec l'hégémonie anglaise", expliquent les organisateurs.

Décidée par Napoléon en 1810, alors qu?il procédait à l'aménagement du Grand Trianon en vue de s?y installer avec l'impératrice Marie-Louise, la constitution de la "Collection Trianon" fut confiée à Jacques-Noël Sané (1740-1831), inspecteur général du Génie maritime.

Vaisseaux, frégates ou corvettes témoignent des différents types de navires de guerre de l?époque napoléonienne.

"Alors qu?on aurait pu croire cette collection simple à constituer, le projet se poursuivit après l?Empire, sous la Restauration", soulignent les organisateurs.

Certaines maquettes comme "Le Friedland", un vaisseau de 80 canons, n'arriveront même jamais à Trianon.

Figurent aussi des modèles de navires construits avant le lancement de la collection, comme celui de "L?Océan", un vaisseau à trois ponts mis en service en 1790 sous le nom d'"États-de-Bourgogne",et considéré comme le chef-d??uvre de Jacques-Noël Sané.

L'exposition est accompagnée de plans, archives et portraits de marins ayant mené ces bâtiments au combat ainsi que d'objets de marine (porte-voix, sabres, fusils...), qui permettent aux visiteurs de se figurer l'utilisation de chaque navire.

Première publication : 18/06/2014