Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

Alstom : GE dévoile une nouvelle offre pour concurrencer Siemens

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/06/2014

Jeff Immelt, patron de General Electric (GE), est venu jeudi à Paris présenter sa nouvelle proposition de rachat de la branche énergie d'Alstom. Une offre destinée à damer le pion à Siemens et Mitsubishi.

Le patron de General Electric (GE), Jeff Immelt, a présenté jeudi 19 juin une offre améliorée de rachat de la branche énergie d'Alstom. Le géant américain propose désormais au groupe français une alliance mondiale à parité dans le nucléaire et les turbines à vapeur, qui donnera à l'État français un droit de veto.

Pour concurrencer l'offre du tandem Siemens et Mitsubishi Heavy Industries, le groupe américain entend également loger la propriété intellectuelle de la technologie des turbines à vapeur Arabelle utilisées dans les EPR dans une structure ad hoc détenue à 100 % par l'État français, sujet jugé essentiel par Paris.

"Le gouvernement pourra ainsi accorder des licences à des tiers, dans l'hypothèse où GE ne serait pas en mesure de fournir les turbines à vapeur Arabelle destinées à un projet nucléaire d'EDF/Areva", explique l'entreprise américaine.

Des syndicats divisés sur la nouvelle offre de GE

GE, qui maintient le montant de son offre de 16,9 milliards de dollars (12,4 milliards d'euros), suggère en outre de créer deux coentreprises à parité avec Alstom dans les réseaux de transmission et dans les énergies renouvelables.

Pour renforcer les activités d'Alstom dans le transport, le groupe américain prévoit d'apporter au groupe français ses activités dans la signalisation.

Les syndicats d'Alstom sont sortis divisés jeudi de l’entretien avec le patron de GE. La CFE-CGC, a jugé que le projet "remet[tait] en course GE", tandis que la CGT dénonce un "mécano" incompréhensible.

Siemens juge son offre supérieure

L'annonce des nouveaux engagements de GE intervient après le dépôt, lundi, d'une offre rivale de Siemens et Mitsubishi Heavy Industries (MHI).

Le tandem germano-nippon propose, de son côté, sept milliards d'euros au total pour un rachat des turbines à gaz d'Alstom par Siemens et un investissement minoritaire de MHI - à travers de coentreprises - dans les turbines à vapeur du groupe français, ses turbines hydrauliques et ses activités dans les réseaux.

Siemens a estimé jeudi que l'offre présentée avec le japonais Mitsubishi Heavy Industries sur Alstom restait supérieure à la nouvelle offre améliorée présentée le même jour par le groupe américain General Electric.

"La contre-offre de GE renforce la crédibilité du concept commun présenté par MHI/Siemens. Il adopte notre approche, mais ne change pas la donne. Notre proposition reste supérieure", a déclaré un porte-parole du groupe allemand dans une réaction transmise par courrier électronique.

Une réunion d'une heure et demie s'est tenue jeudi soir à l'Élysée entre le président Hollande, le Premier ministre Manuel Valls, la ministre de l'Énergie Ségolène Royal et le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg  "Elle a permis de discuter et d'analyser les offres sur la table", a rapporté un conseiller du président.

Une nouvelle réunion ministérielle, en présence du président et des mêmes ministres, se tiendra vendredi matin, à 09h40, a-t-on précisé. Vendredi en début d'après-midi, le chef de l'État recevra successivement les dirigeants de General Electric et de Siemens/Mitsubishi.

Avec AFP et REUTERS

Première publication : 19/06/2014

  • FRANCE

    GE lance son offensive "Made in France" pour séduire Alstom

    En savoir plus

  • FRANCE

    Vers une entrée de l'État au capital d'Alstom ?

    En savoir plus

  • ECONOMIE

    Reprise d'Alstom : Siemens s'allie à Mitsubishi face à General Electric

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)