Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

Moyen-Orient

Irak : l'armée tente de reprendre le contrôle de la raffinerie de Baïji

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/06/2014

Les soldats irakiens tentent depuis jeudi de reprendre le contrôle de la raffinerie de Baïji, au nord de Bagdad, attaquée la veille par des combattants de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

L’armée régulière irakienne essaie, jeudi 19 juin, de reprendre le contrôle de la plus importante raffinerie de pétrole du pays. La veille, des combats avaient éclaté dans la raffinerie de Baïji, au nord de Bagdad, entre les soldats irakiens et l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Les insurgés sunnites ont tenté de s’emparer de ce bastion stratégique.

644 $ par mois pour combattre

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a annoncé que les volontaires qui combattront dans des zones chaudes de conflit aux côtés des forces de sécurité du pays recevront la somme de 750 000 dinars, soit 644 $ par mois.

Les volontaires non-combattants seront, eux, rétribués à hauteur de 500 000 dinars (450 $). Tous recevront une allocation de 125 000 Dinars (107 $) par mois pour couvrir les frais de nourriture.

Les insurgés ont pris deux villes dans le nord de l'Irak la semaine dernière et de nombreux soldats ont fui leurs postes au cours des combats. Ces désertions ont considérablement affaibli l'armée.

Avec Reuters

"Les forces de sécurité contrôlent totalement la raffinerie de Baïji", à 200 km au nord de Bagdad, a annoncé jeudi à la télévision le général Qassem Atta, porte-parole du Premier ministre Nouri al-Maliki sur la sécurité.

Des employés de la raffinerie affirment, au contraire, que des insurgés sont encore présents sur le site et que des combats se poursuivent.

Mercredi, des insurgés sunnites étaient parvenus à pénétrer dans l’enceinte de la raffinerie, affrontant violemment les forces gouvernementales. Plusieurs réservoirs de pétrole avaient alors pris feu.

La raffinerie est fermée depuis lundi dernier et les employés étrangers ont été évacués, alors que certains employés irakiens sont restés sur place.

La localité de Baïji est située près de la ville de Tikrit, chef-lieu de la province de Salaheddine, prise par les insurgés la semaine dernière, après le lancement le 9 juin de l'offensive djihadiste.

La raffinerie de Baïji fournit du pétrole à l'ensemble des provinces irakiennes et sa production est estimée à 600 000 barils par jour.

Avec AFP
 

Avec AFP et Reuters

Première publication : 19/06/2014

  • IRAK

    Bagdad demande à Washington de mener des raids aériens contre les djihadistes

    En savoir plus

  • IRAK

    Irak : combats entre djihadistes et armée régulière pour la raffinerie de Baïji

    En savoir plus

  • IRAK

    Avancée de l'EIIL : des officiers irakiens limogés pour faute professionnelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)