Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Irak : l'armée tente de reprendre le contrôle de la raffinerie de Baïji

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/06/2014

Les soldats irakiens tentent depuis jeudi de reprendre le contrôle de la raffinerie de Baïji, au nord de Bagdad, attaquée la veille par des combattants de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

L’armée régulière irakienne essaie, jeudi 19 juin, de reprendre le contrôle de la plus importante raffinerie de pétrole du pays. La veille, des combats avaient éclaté dans la raffinerie de Baïji, au nord de Bagdad, entre les soldats irakiens et l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Les insurgés sunnites ont tenté de s’emparer de ce bastion stratégique.

644 $ par mois pour combattre

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a annoncé que les volontaires qui combattront dans des zones chaudes de conflit aux côtés des forces de sécurité du pays recevront la somme de 750 000 dinars, soit 644 $ par mois.

Les volontaires non-combattants seront, eux, rétribués à hauteur de 500 000 dinars (450 $). Tous recevront une allocation de 125 000 Dinars (107 $) par mois pour couvrir les frais de nourriture.

Les insurgés ont pris deux villes dans le nord de l'Irak la semaine dernière et de nombreux soldats ont fui leurs postes au cours des combats. Ces désertions ont considérablement affaibli l'armée.

Avec Reuters

"Les forces de sécurité contrôlent totalement la raffinerie de Baïji", à 200 km au nord de Bagdad, a annoncé jeudi à la télévision le général Qassem Atta, porte-parole du Premier ministre Nouri al-Maliki sur la sécurité.

Des employés de la raffinerie affirment, au contraire, que des insurgés sont encore présents sur le site et que des combats se poursuivent.

Mercredi, des insurgés sunnites étaient parvenus à pénétrer dans l’enceinte de la raffinerie, affrontant violemment les forces gouvernementales. Plusieurs réservoirs de pétrole avaient alors pris feu.

La raffinerie est fermée depuis lundi dernier et les employés étrangers ont été évacués, alors que certains employés irakiens sont restés sur place.

La localité de Baïji est située près de la ville de Tikrit, chef-lieu de la province de Salaheddine, prise par les insurgés la semaine dernière, après le lancement le 9 juin de l'offensive djihadiste.

La raffinerie de Baïji fournit du pétrole à l'ensemble des provinces irakiennes et sa production est estimée à 600 000 barils par jour.

Avec AFP
 

Avec AFP et Reuters

Première publication : 19/06/2014

  • IRAK

    Bagdad demande à Washington de mener des raids aériens contre les djihadistes

    En savoir plus

  • IRAK

    Irak : combats entre djihadistes et armée régulière pour la raffinerie de Baïji

    En savoir plus

  • IRAK

    Avancée de l'EIIL : des officiers irakiens limogés pour faute professionnelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)