Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

Le revirement de Donald Trump sur la question des enfants migrants séparés de leurs parents

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Taxes américaines sur l'acier : les mesures de rétorsion de l'UE entreront en vigueur le 22 juin

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie-Erythrée, une délégation érythréenne ira bientôt à Addis-Abeba

En savoir plus

FOCUS

Japon : l'immigration dans un pays "sans réfugiés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

SPORT

L'Italie au tapis, l'Angleterre c'est fini, le Costa Rica au septième ciel

© AFP / Andrea Pirlo et Daniel de Rossi impuissants face au Costa Rica

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/06/2014

Le Costa Rica s'est qualifié contre toute attente pour les huitièmes de finale du Mondial en battant l'Italie (1-0) dans un match du groupe D, vendredi à Recife. Un résultat qui élimine du même coup l'Angleterre.

Depuis le tirage au sort de cette Coupe du monde, le groupe D faisait figure de "groupe de la mort". Au terme des deuxièmes matches, il a réservé de grandes surprises, et pas forcément celles que l'on attendait.

L'Italie, quadruple championne du monde en quête de rachat après sa sortie prématurée du mondial sud africain, est en difficulté après avoir effectué une belle entrée dans la compétition en s'imposant face à l'Angleterre (2-1), dans l'enfer amazonien de Manaus.

Mais la Squadra Azzura s'est cassé les dents sur l'équipe du Costa Rica (1-0), déjà vainqueur de l'Uruguay il y a une semaine sur le score sans appel de 3-1, et qui a donc assuré sa place en huitièmes de finale

Qui aurait parié un real sur le Costa Rica ?

Cette victoire révèle une équipe que personne n'attendait et souligne que le succès contre l'Uruguay n'était pas un accident.

Après une intervention suspecte de Chiellini sur Campbell dans la surface (43e), non sanctionnée, les "Ticos" costaricains ont trouvé le chemin des buts grâce à une tête de Ruiz sur un centre de Diaz, le ballon frappant la transversale avant de passer la ligne (44e).

Le capitaine et gardien Gianluigi Buffon s'est ainsi incliné pour sa rentrée après son absence contre l'Angleterre.

Seule pointe italienne Balotelli, souvent sollicité, a eu sa chance à deux reprises en première période (31e, 33e) avant de s'éteindre progressivement. Un coup franc de Pirlo (53e) sur Navas et ce fut presque tout pour des Azzurri méconnaissables par rapport à leur entame contre l'Angleterre.

Les Diaz, Ruiz, Borges et autres Campbell ont donné par instant le tournis voire une leçon aux Italiens. Le 24 juin, ils affronteront pour la première place du groupe l'Angleterre, qui elle ne jouera que pour l'honneur.

Le deuxième billet pour les huitièmes se jouera entre l'Italie et l'Uruguay, dans un véritable seizième de finale à Natal le même jour.

Première publication : 20/06/2014

COMMENTAIRE(S)