Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Scrutin local au Royaume-Uni : Londres, l'exception travailliste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Course à la Maison Blanche : l'imbattable Donald Trump ?

En savoir plus

TECH 24

Revenu universel : le nouveau cheval de bataille de la Silicon Valley

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Les confidences d’un artisan pipier de Paris

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Richard Berry

En savoir plus

FOCUS

Philippines : l'incroyable retour du clan Marcos, symbole des années noires de la dictature

En savoir plus

#ActuElles

Les femmes dans l’entreprise : Isabelle Kocher, première directrice générale du CAC40

En savoir plus

REPORTERS

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

Afrique

Au Kenya, les fans de football sont invités à éviter les lieux publics

© AFP - Des supporters regardent un match de foot dans un bar de Nairobi, le 12 juin 2014

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/06/2014

Le gouvernement kényan a encouragé ses citoyens à suivre la Coupe du monde de football depuis leur domicile, et non dans des bars, en raison d'une insécurité accrue dans le pays. Dimanche et lundi, deux attaques ont fait une soixantaine de morts.

En raison de l’insécurité qui règne dans le pays, le gouvernement kényan a appelé, vendredi 20 juin, ses habitants à suivre la Coupe du monde de football de chez eux et non dans des lieux publics, moins d'une semaine après des attaques qui ont fait une soixantaine de morts.

"Où c'est possible, les Kényans sont vivement encouragés à regarder les matches de la Coupe du monde dans le confort de leur maison plutôt que dans des lieux ouverts très fréquentés et non protégés", a indiqué le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué. "Bien que le gouvernement ait renforcé la sécurité dans tout le pays, les propriétaires de bars et de restaurants doivent dans le même temps maintenir un haut niveau d'alerte" afin de mettre en échec "les criminels qui pourraient tenter de profiter de la Coupe du monde pour perpétrer des actes criminels et violents", a ajouté le ministère.

Protéger les fans de football

Le Kenya est toujours sous le choc d’un double raid qui a coûté la vie à une soixantaine de personnes, les 15 et 16 juin. Revendiqués par les islamistes Shebab, ces attaques ont été menées dans la localité de Mpeketoni ainsi que dans un village voisin, situé dans la région côtière de l'archipel touristique de Lamu (est). Des habitants de Mpeketoni suivaient des retransmissions de la Coupe du monde dans des bars et des restaurants, au moment des assauts, selon des témoins.

Juste avant le Mondial au Brésil, le chef de la police, David Kimaiyo, avait promis des "mesures de sécurité suffisantes" pour protéger les fans de football. Plusieurs pays d'Afrique de l'Est se sont également mis en alerte avant l'évènement sportif, notamment l'Ouganda. En 2010, en pleine Coupe du monde, un double attentat dans deux restaurants de Kampala, revendiqué par les Shebab, avait fait au moins 76 morts.

Avec AFP

Première publication : 20/06/2014

  • KENYA

    Attentats meurtriers au Kenya : cinq suspects abattus par les forces de sécurité

    En savoir plus

  • KENYA

    Attentats au Kenya : les Shebab revendiquent, Nairobi dément

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)