Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

Les Américains achètent moins de fusils, l'action Smith and Wesson plonge

AFP

Au salon annuel de la NRA, le stand Smith and Wesson, à Houston, au Texas, le 3 mai 2013Au salon annuel de la NRA, le stand Smith and Wesson, à Houston, au Texas, le 3 mai 2013

Au salon annuel de la NRA, le stand Smith and Wesson, à Houston, au Texas, le 3 mai 2013Au salon annuel de la NRA, le stand Smith and Wesson, à Houston, au Texas, le 3 mai 2013

L'action Smith and Wesson a plongé vendredi à la Bourse de New York de plus de 10% après une baisse des ventes des fusils semi-automatiques au quatrième trimestre et des prévisions encore en baisse pour 2015.

L'action du fabricant d'armes américain est tombée à 15,26 dollars après des prévisions de baisse des ventes pour 2015 plus fortes que prévu, concernant notamment les fusils semi-automatiques.

La baisse était attendue, selon le manufacturier.

La demande s'était en effet accrue après la tragédie de l'école de Sandy Hook en décembre 2012 (20 enfants tués).

Les amateurs d'armes s'étaient alors rués sur les semi-automatiques. Ils craignaient des lois restrictives voulues par le président Barack Obama et une partie du Congrès, qui n'ont finalement jamais été votées, vaincues pour le lobby des armes.

Smith and Wesson a annoncé jeudi soir une baisse des ventes sur un an de 4,6% pour le quatrième trimestre se terminant au 30 avril, à 170,4 millions de dollars.

Il prévoit pour l'année fiscale 2015 un chiffre d'affaires à 585-600 millions, contre 626,6 millions l'an dernier.

Le bénéfice ajusté par action est attendu à 1,30-1,40 dollars, contre 1,49 dollars en 2014.

Les résultats de 2014 avaient été les meilleurs des 162 ans d'histoire du manufacturier, selon la société.

Néanmoins, Smith and Wesson note que la demande pour les armes de poings reste forte, avec des ventes en hausse de 30% sur le quatrième trimestre.

Lors d'une conférence avec les analystes, les responsables de l'entreprise sont restés optimistes sur la croissance du marché, qu'ils estiment à entre huit et 10% sur le long terme.

Première publication : 21/06/2014