Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

Afrique

Peine de mort confirmée pour le guide suprême des Frères musulmans

© AFP / Mohamed Badie devant ses juges, au Caire, le 18 mai dernier.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/06/2014

Un tribunal égyptien a confirmé samedi la condamnation à mort de 183 partisans présumés des Frères musulmans, dont le guide suprême de la confrérie Mohamed Badie. Depuis juillet 2013, plus de 15 000 personnes ont été arrêtées en Égypte.

Un tribunal de Minya, dans le sud de l’Égypte, a confirmé, samedi 21 juin, la condamnation à la peine capitale du guide suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, et de 182 autres accusés, partisans présumés de la confrérie islamiste, a annoncé le procureur général égyptien.

En avril, les 683 accusés dans ce procès avaient tous été condamnés à mort. Après avis purement consultatif du mufti de la République, la peine de mort a été confirmée pour 183 des accusés, quatre autres ont écopé d’une peine de prison à vie et 496 ont été acquittés.

Les condamnés ont été reconnus coupables de l’attaque du commissariat d’Adawa, dans le gouvernorat de Minya, le 14 août 2013, et du meurtre d’un policier, tué lors de l’assaut. Des centaines de commissariats et de bâtiments officiels avaient été attaqués ce jour-là dans toute l’Égypte après la dispersion sanglante des sit-in pro-Morsi au Caire par les forces de l'ordre - plus de 700 personnes avaient été tuées en quelques heures.

"La presse n'avait pas accès à la salle d'audience, mais pour les avocats, il s'agit d'un procès totalement expéditif", commente Alexandre Buccianti, correspondant de FRANCE 24 au Caire. "Les droits de la défense n'ont pas été respectés : il n'y a pas eu de plaidoirie de la défense pour défendre les accusés."

Le verdict peut encore faire l’objet d’un appel devant la Cour de cassation. Sur les 683 accusés, seulement 110 sont actuellement détenus par les autorités égyptiennes.

Procès de masse

Mohamed Badie, guide suprême des Frères musulmans, a déjà écopé d'une condamnation à mort le 19 juin dans une autre affaire jugée au Caire, également liée aux violences de l'été dernier. Cette peine doit, elle, être confirmée le 3 août.


Les Frères musulmans, désormais hors la loi, sont visés par une vaste campagne de répression depuis la destitution par l’armée du président Mohamed Morsi en juillet 2013, à la suite de grandes manifestations réclamant sa démission.

Depuis juillet 2013, des centaines de partisans présumés de la confrérie ont été condamnés à mort à l'issue de procès de masse expéditifs dénoncés par la communauté internationale. En outre, policiers et soldats ont tué plus de 1.400 manifestants pro-Morsi – dont 800 lors de l’évacuation des sit-in pro-Morsi au Caire le 14 août 2013 – et arrêtés plus de 15.000 personnes.

En représailles, des insurgés djihadistes mènent des attaques qui ont fait quelque 500 morts dans les rangs des forces de l'ordre depuis cet été. Ces groupes n'ont pas de lien connu avec les Frères musulmans, auxquels les autorités imputent pourtant les violences. Elles ont ainsi interdit, en décembre dernier, le mouvement islamiste vieux de plus de 80 ans et fort de centaines de milliers de membres en Egypte.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 21/06/2014

  • ÉGYPTE

    Égypte : "Nous, Frères musulmans, sommes capables de résister"

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Vidéo : les 529 Frères musulmans condamnés à mort bientôt fixés sur leur sort

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Les Frères musulmans déclarés "organisation terroriste" en Égypte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)