Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

SPORT

Les Bleus "ont un état d’esprit de tueur"

© AFP | L'équipe de France de football plane depuis le début du Mondial-2014

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 21/06/2014

L’équipe de France a fait une démonstration vendredi face à la Suisse (5-2). Les coéquipiers de Karim Benzema ont frappé un grand coup dans ce Mondial. À l’issue du match, les joueurs ont tous souligné l’état d’esprit exemplaire qui règne entre eux.

De notre envoyé spécial à Salvador de Bahia,

Quel match ! L’équipe de France n'avait plus marqué cinq buts dans un match de Coupe du monde depuis le 28 juin 1958. Cela montre l’étendue de la performance réalisée, vendredi 20 juin, à l’Arena Fonte Nova de Salvador, par les coéquipiers du capitaine Hugo Lloris.

"C’est une très belle soirée pour l’équipe de France. Il ne faut pas se laisser envahir par les émotions. Il faut rester lucide par rapport à tout ça, mais savourer les jours qui viennent avant de se remettre au travail." Savourer, les Bleus le peuvent. En s’imposant 5 buts à 2 face à la Suisse, tête de série du groupe E, la France est désormais leader de sa poule et en très bonne voie pour se qualifier pour les huitièmes de finale de ce Mondial.

"L’objectif, c’était d’être prêt le jour J. On a répondu présent sur les deux premiers matches. On a pris 6 points et marqué des buts. C’est très positif. C’est bien d’avoir cet état d’esprit de tueur, mais il faut rester calme et lucide, ne pas s’enflammer car le chemin est encore très long", a expliqué Hugo Lloris au micro de FRANCE 24.

Avec ce que les Bleus ont montré face à la Suisse, ils peuvent pourtant avoir pas mal de certitudes. La plus frappante, c’est l’état d’esprit exemplaire qui règne dans ce groupe France. De Mamadou Sakho, à Yohan Cabaye, en passant par Mathieu Valbuena et Karim Benzema, tous ont souligné l’excellente entente entre les 23.

"L’ambiance est super bonne et cela se retranscrit sur le terrain"

"On est un groupe et tout le monde est important, tout le monde répond présent. L’état d’esprit collectif, c’est ce qu’il y a de plus important", a ainsi déclaré à FRANCE 24 le défenseur de Liverpool sorti sur blessure en deuxième mi-temps. "Tout le monde est concerné. C’est la force de l’équipe de France", a ajouté Mathieu Valbuena. Des propos qui font échos à ceux de Yohan Cabaye, le milieu de terrain du PSG. "On vit bien ensemble on est tous très heureux d’être sur le terrain. On fait les efforts les uns pour les autres. L’ambiance est super bonne et cela se retranscrit sur le terrain."

Une nouvelle fois très bon, Karim Benzema, buteur et passeur décisif, ne disait pas autre chose à l’issue du match. "C’est important d’avoir un groupe où tout le monde est à 100 %. On a pris confiance. On a des automatismes et aussi de la réussite. Tout le monde tire l’équipe vers le haut. On est un vrai groupe et cela se voit sur le terrain."

Il suffit maintenant d’un match nul des Bleus mercredi prochain à Rio face à l’Équateur pour que la France soit officiellement qualifiée pour les huitièmes de finale du Mondial. Un stade de la compétition qu’elle n’a plus atteint depuis 2006.

France – Équateur, un match qui sera bien évidemment à suivre sur FRANCE 24.com en direct du stade Maracana de Rio.

Première publication : 21/06/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    Festival de la France face à la Suisse (5-2)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Didier Drogba : "On va se remobiliser pour le troisième match"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    "On a représenté l’Algérie avec fierté et honneur" face à la Belgique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)