Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

SPORT

Mondial-2014 : Ghana-Allemagne, une histoire de famille

Texte par David GORMEZANO

Dernière modification : 21/06/2014

L'Allemagne, qui veut confirmer, et le Ghana, qui joue sa survie, se retrouvent à Fortaleza à 21h ce soir. Comme en 2010, les frères Boateng, Kevin Prince et Jérôme, devraient être face à face. Nouvel épisode d'une télénovela germano-ghanéenne.

Comme en 2010, l'Allemagne et le Ghana se retrouvent. L’Allemagne, auréolée de son impressionnante victoire sur le Portugal grâce à Cristiano Ronaldo (4-0), communique sur son appréhension du deuxième match. Sans doute un souvenir de la précédente Coupe du Monde, quand l’Allemagne avait déjà signé un 4-0 lors de son entrée en lice contre l'Australie, avant de s'incliner face à la Serbie (1-0).

 "D'un point de vue mental, il faut rester très attentif. On l'a vu en 2008 et 2010 où on avait perdu le deuxième match après avoir emporté le premier. On ne veut pas avoir à nouveau ce genre de problèmes", a d'ailleurs prévenu vendredi le sélectionneur Joachim Löw.
 
Le Ghana, battu en 2010 par la Nationalmannshaft 1-0 lors du dernier match de poule, songe à sa survie. Défait  2-1 par les Etats-Unis malgré un match convaincant, les « Black Stars » ne peuvent s’incliner face à l’ogre allemand s’ils veulent maintenir en vie leur espoir de revivre leur incroyable Coupe du Monde 2010 (conclu par un quart de finale anthologique perdu face à l’Uruguay).
 
Une histoire de famille au pays des télénovelas
 
Les deux équipes se connaissent très bien. Mais elles sont aussi liées par une histoire de famille.
 
Lors du mondial sud-africain s’était produite une première : deux frères avaient joué l’un contre l’autre dans un match de Coupe du Monde. L’attaquant de Shalke 04, Kevin Prince Boateng, 27 ans, et son demi-frère Jerôme Boateng, 25 ans, défenseur de la Mannshaft et du Bayern de Munich, s’étaient affrontés sur le terrain et en mondovision.
 
Tous deux nés à Berlin du même père, tous deux binationaux, ils ont joué ensemble avec les sélections allemandes de jeunes. Mais en 2009, Kevin Prince choisit de se mettre à disposition des Black Stars, constatant que ses chances de rejoindre la Mannshaft pour le Mondial 2010 sont nulles.
 
En 2010, le duel entre les deux frères a pris, dans la presse allemande, la tournure d’une empoignade fratricide. Kevin Prince Boateng était devenu l’ennemi public n°1 après avoir privé  Michael Ballack, le capitaine allemand, de Mondial en Afrique du Sud suite à un méchant tacle infligé en finale de la Coupe d’Angleterre. A l’époque, Jérôme avait critiqué publiquement le geste de son frère.
 
Quatre ans plus tard, les deux frangins ne sont plus en froid, ils s’envoient des textos tous les jours apprend-on, sauf à la veille des jours de matchs où ils jouent l’un contre l’autre. Kevin Prince joue cependant au dur en multipliant les petites piques contre la sélection allemande. Il y a quelques mois, il avait remis en cause les capacités de « leadership » de Bastian Schweinsteiger, un véritable crime de lèse majesté envers « Schweini », un monument Outre-Rhin.
 
Jérome incontournable avec la Mannshaft, Kevin Prince joker pour le Ghana
 
Cette fois ci, son demi-frère allemand n’a fait aucun commentaire. Car des deux frères, c’est Jérôme qui a acquis une vraie stature en se rendant indispensable tant en club qu’en sélection. Il  y a 5 jours, Joachim Löw lui avait attribué le mérite d’avoir muselé Cristiano Ronaldo pendant 90 minutes lors du premier match du groupe G à Salvador de Bahia. Kevin Prince, lui, s’est contenté du banc face aux Etats Unis avant d’effectuer une entrée réussie à l’heure de jeu. Il est donc probable que les deux frères germano-ghanéens croisent à nouveau le fer.
 
La bonne prestation de Kevin Prince pourrait cependant faire des dégâts collatéraux du côté d’une autre fratrie footballistique ghanéenne (made in Marseille cette fois ci) : les Ayew.
 
Les fils du grand Abedi Pelé (Jordan et André) ont été titularisés lors du premier match face aux Etats Unis mais seul André, buteur pour le Ghana, devrait être aligné demain à 21h, heure de Paris, à Fortaleza.
 
 
Suivez le match en direct sur France24.com
 

Première publication : 21/06/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    Les Américains douchent les rêves de gloire du Ghana (2-1)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    L'Allemagne corrige le Portugal (4-0)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Le Cameroun sort du Mondial face à une talentueuse Croatie (0-4)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)