Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

SPORT

L'Argentine se qualifie pour les 8e de finale en battant l'Iran (1-0)

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/06/2014

Au terme d'un match poussif, l'Argentine est parvenue samedi à battre l'Iran en inscrivant un but décisif dans le temps additionnel (1-0). Cette victoire à l'arrachée permet à l'Albiceleste de décrocher une place pour les huitièmes de finale.

L'Argentine peut souffler. En marquant dans le temps additionnel au terme d'un match insipide face à l'Iran (1-0), Lionel Messi envoie son équipe en huitièmes de finale du Mondial-2014.

Les Argentins disputeront leur dernier match du groupe F le 25 juin face au Nigéria, qui a éliminé samedi soir la Bosnie-Herzégovine (1-0).

À priori, la victoire face à l'Iran et la qualification, en compagnie des Pays-Bas, du Chili, de la Colombie et du Costa Rica, devait couler de source pour l'Albiceleste.

Mais les Iraniens, qui n'ont jamais franchi le premier tour en trois participations au Mondial, ont exposé au grand jour les lacunes de l'équipe argentine. Candidate déclarée au titre, poussée par des milliers de supporteurs fanatiques, cette équipe sans âme est incapable du moindre enchaînement offensif, et ses stars, notamment Lionel Messi, n'ont que peu d'influence sur le jeu.

Face à la pression de Messi, quatre fois Ballon d'or, le sélectionneur Alejandro Sabella avait pourtant cédé, en alignant ses "Quatre fantastiques" en attaque: Gonzalo Higuain, remplaçant contre les Bosniens, Lionel Messi, Angel Di Maria et Sergio Agüero. Mais l'addition de talents individuels ne fait pas une équipe. Sans mouvement et sans inspiration, difficile d'être efficace.

Voilà comment l'Argentine a buté pendant 90 minutes sur la défense iranienne... Jusqu'au temps additionnel, où Lionel Messi a justifié son statut de meilleur joueur du monde et hissé son équipe en 8e de finale. Sans panache.

Avec AFP

 

Première publication : 21/06/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    Les Bleus "ont un état d’esprit de tueur"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Les Américains douchent les rêves de gloire du Ghana (2-1)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    L'Allemagne corrige le Portugal (4-0)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)