Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

Afrique

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz vainqueur de la présidentielle

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/06/2014

Le chef de l'État mauritanien sortant Mohamed Ould Abdel Aziz a gagné l'élection présidentielle avec plus de 80 % des voix, d'après les premiers résultats délivrés par la commission électorale à Nouakchott.

Sans surprise, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est arrivé en tête de l'élection présidentielle avec 81,89 % des voix, a annoncé, dimanche 22 juin, le président de la Commission électorale, au lendemain du scrutin présidentiel.

Le taux de participation à l'élection du 21 juin s'est élevé à 56,4 %, a déclaré Abdellah Ould Soueid Ahmed lors d'une conférence de presse.

<< À lire sur FRANCE 24 : Mauritanie : Abdel Aziz, vainqueur annoncé d’une présidentielle sans opposition

Il était opposé à la présidentielle de samedi à quatre candidats, malgré le boycott de la majeure partie de l'opposition : l'ancien ministre Boidel Ould Houmeid, le militant anti-esclavage Biram Ould Abeid, Ibrahima Sarr, déjà candidate en 2009, et Mint Moulaye Idriss, qui est l'une des administratrices de l'agence de presse nationale mauritanienne.

Élu en 2009, un an après avoir dirigé le putsch militaire contre Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, qui restera comme le premier président civil élu démocratiquement en Mauritanie, le discret Mohamed Ould Abdel Aziz, 57 ans, fait face depuis quelques années à des mouvements de colère de ses concitoyens. Au premier rang desquels, les Négro-Mauritaniens qui, en 2011, se sont opposés au processus de recensement destiné à doter le pays d’un état civil biométrique fiable. Entre septembre et octobre 2011, plusieurs rassemblements de cette communauté avaient viré à l’émeute, faisant plusieurs blessés et un mort.

Avec AFP et REUTERS

Première publication : 22/06/2014

  • ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

    Mauritanie : Abdelaziz, vainqueur annoncé d’une présidentielle sans opposition

    En savoir plus

  • MAURITANIE

    Le parti présidentiel décroche la majorité absolue à l’Assemblée mauritanienne

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS

    Mauritanie : le parti au pouvoir en tête des législatives et des municipales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)