Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz vainqueur de la présidentielle

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/06/2014

Le chef de l'État mauritanien sortant Mohamed Ould Abdel Aziz a gagné l'élection présidentielle avec plus de 80 % des voix, d'après les premiers résultats délivrés par la commission électorale à Nouakchott.

Sans surprise, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz est arrivé en tête de l'élection présidentielle avec 81,89 % des voix, a annoncé, dimanche 22 juin, le président de la Commission électorale, au lendemain du scrutin présidentiel.

Le taux de participation à l'élection du 21 juin s'est élevé à 56,4 %, a déclaré Abdellah Ould Soueid Ahmed lors d'une conférence de presse.

<< À lire sur FRANCE 24 : Mauritanie : Abdel Aziz, vainqueur annoncé d’une présidentielle sans opposition

Il était opposé à la présidentielle de samedi à quatre candidats, malgré le boycott de la majeure partie de l'opposition : l'ancien ministre Boidel Ould Houmeid, le militant anti-esclavage Biram Ould Abeid, Ibrahima Sarr, déjà candidate en 2009, et Mint Moulaye Idriss, qui est l'une des administratrices de l'agence de presse nationale mauritanienne.

Élu en 2009, un an après avoir dirigé le putsch militaire contre Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, qui restera comme le premier président civil élu démocratiquement en Mauritanie, le discret Mohamed Ould Abdel Aziz, 57 ans, fait face depuis quelques années à des mouvements de colère de ses concitoyens. Au premier rang desquels, les Négro-Mauritaniens qui, en 2011, se sont opposés au processus de recensement destiné à doter le pays d’un état civil biométrique fiable. Entre septembre et octobre 2011, plusieurs rassemblements de cette communauté avaient viré à l’émeute, faisant plusieurs blessés et un mort.

Avec AFP et REUTERS

Première publication : 22/06/2014

  • ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

    Mauritanie : Abdelaziz, vainqueur annoncé d’une présidentielle sans opposition

    En savoir plus

  • MAURITANIE

    Le parti présidentiel décroche la majorité absolue à l’Assemblée mauritanienne

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS

    Mauritanie : le parti au pouvoir en tête des législatives et des municipales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)