Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La loi Macron à l’épreuve de l'hémicycle

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet de l'UA : la lutte contre Boko Haram à l'ordre du jour

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Partenariat transatlantique : "Nous ne baisserons pas les standards européens"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merci la Grèce ?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais d'Auschwitz, on vit toute sa vie avec un camp dans la tête"

En savoir plus

MODE

Mode : à Paris, les libertés d'expression triomphent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération des humanitaires à Bangui : le chef anti-balaka Andilo ne sera pas relâché

En savoir plus

Moyen-Orient

Un attentat suicide dans un quartier chiite de Beyrouth

© AFP / ANWAR AMRO / Un officier des forces de sécurité après l'attentat de Chiyah

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/06/2014

Au moins douze personnes ont été blessées dans l'explosion d'une voiture piégée conduite par un kamikaze dans un quartier chiite de Beyrouth. L'attentat a eu lieu à proximité d'un café qui retransmettait un match de la Coupe du monde.

Un kamikaze a fait exploser sa voiture, lundi 23 juin, soir près d'un barrage de l'armée, dans le sud de Beyrouth faisant plusieurs blessés. D’après des témoins, l’explosion a eu lieu près d’un café, où des personnes s’étaient retrouvées pour regarder un match de la Coupe du monde de football un peu avant minuit, heure locale.

Selon les autorités, la déflagration a tué le kamikaze et blessé au moins 12 personnes et provoqué d’importants dégâts matériels. Le souffle de l'explosion a fait voler en éclats les vitres des bâtiments alentours, et a endommagé des véhicules à proximité de la voiture piégée.

Un témoin présent sur place au moment de la déflagration a indiqué à une chaine de télévision libanaise "avoir vu une Mercedes blanche rouler à contresens sur la voie rapide Hadi Nasrallah avant d'exploser", à l'entrée du quartier chiite de Chiyah. Situé dans le sud de Beyrouth, Chiyah est le fief des partisans du groupe chiite Amal, allié du Hezbollah.

Le Liban, voisin de la Syrie, est en proie à une vague de violences communautaires liées à la guerre civile dans le pays voisin. Le mouvement chiite Hezbollah a ainsi été visé à plusieurs reprises par des attentats depuis son engagement aux côtés des forces du président syrien Bachar al-Assad dans les combats contre les insurgés sunnites en Syrie. La dernière explosion dans le secteur sud de Beyrouth avait eu lieu le 21 janvier et elle avait fait quatre morts.

Ce nouvel attentat suicide intervient trois jours après un attentat manqué contre le directeur de la Sûreté générale au Liban, dans l’est du pays. Cette attaque perpétré  près de la frontière syrienne a tué un policier et fait 37 blessés.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 24/06/2014

  • LIBAN

    Liban : attentat-suicide contre un check-point sur la route de Damas

    En savoir plus

  • LIBAN

    Liban : trois soldats tués lors d'un attentat suicide contre un barrage

    En savoir plus

  • GUERRE EN SYRIE

    Au Liban, une personne sur cinq est désormais un réfugié syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)