Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 24/06/2014

Les internautes sous le charme d'un détenu américain

Au sommaire de cette édition : les internautes succombent au charme d’un détenu américain ; aux États-Unis, le terme "Redskins" n’est plus une marque déposée ; et une vidéo propose de découvrir une discipline étonnante.

LES INTERNAUTES SOUS LE CHARME D’UN DÉTENU AMÉRICAIN

En publiant jeudi dernier sur sa page Facebook le portrait de Jeremy Meeks, un homme arrêté plus tôt dans la semaine dans le cadre d’une vaste opération anti-criminalité, la police de Stockton, en Californie, ne s’attendait certainement pas à provoquer l’effervescence sur la Toile. C’est pourtant ce qui est actuellement en train de se passer aux Etats-Unis, où des milliers d’internautes sont tombés sous le charme de Meeks.

Preuve de la popularité aussi soudaine qu’inattendue de l’homme de 30 ans : sa fameuse photo d’identité judiciaire a récolté plus de 95 000 "J’aime" sur Facebook et a été partagée pas moins de 12 000 fois en l’espace de quelques jours ! Ces internautes, appartenant souvent à la gent féminine, multiplient également les messages sur le réseau social pour vanter la plastique avantageuse de Jeremy Meeks.

Un physique qui pour une partie du web devrait permettre à ce dernier d’envisager une reconversion dans le milieu de la mode. C’est en tout cas ce que semblent imaginer les auteurs de ces photomontages mettant en scène Meeks sur des affiches de célèbres créateurs. Des détournements plutôt réussis qui laissent penser qu’il peut en effet tenter de se lancer dans le mannequinat.

Un engouement en ligne pour Meeks que sa mère souhaite désormais mettre à profit. Elle a ainsi lancé une collecte de fonds sur le site de crowdfunding "Go fund me" pour payer les frais de justice de son fils. Une campagne via laquelle la maman du populaire détenu espère obtenir 25 000 dollars et qui a déjà permis d’engranger un peu plus de 3 500 dollars en à peine 3 jours.
 

USA : LE TERME "RESDKINS" N’EST PLUS UNE MARQUE DÉPOSÉE

C’est une décision importante que vient de prendre l’US Patent and Trademark Office, l’agence fédérale américaine chargée d’enregistrer les marques, puisqu’elle a annoncé, la semaine dernière, que le terme "Redskins", qui signifie peaux-rouges en français, ne pouvait plus constituer une marque déposée car trop désobligeant à l’égard de la communauté amérindienne. Une décision qui concerne en premier lieu l’équipe de football américain des Redskins de Washington qui pourra conserver son nom mais qui, dorénavant, ne bénéficiera plus de la protection accordée aux marques déposées…

Un jugement qui n’a pas tardé à provoquer un important flot de réactions sur la Toile où beaucoup d’internautes saluent l’annonce de l’agence fédérale américaine. Des utilisateurs du web qui estiment dans leur majorité qu’il est grand temps que l’équipe de Washington change de nom et de logo et qui se demandent également pourquoi il a fallu attendre si longtemps une telle décision.

Une mesure qui a également largement inspiré les humoristes du web qui multiplient les détournements du logo des Redskins de Washington. Des créations décalées généralement accompagnées du hashtag #newredskinsname qui imaginent ce que pourrait être le prochain symbole de l’équipe si celle-ci finit par changer de nom.

Un choix que les Redskins de Washington ne semblent pas enclins à effectuer pour le moment. C’est en tout cas ce qu’ont déclaré les responsables de l’équipe par l’intermédiaire de leur avocat en avertissant que cette décision n’aurait aucun impact sur la vie de la franchise sportive. Une réaction qui a poussé certains médias, comme la chaîne MSNBC et le quotidien Seattle Times, à annoncer qu’ils cesseraient de couvrir l’actualité des Redskins tant que le nom du club n’aura pas été modifié.
 

INFOGRAPHIE DU JOUR

Le grand requin blanc est plus que jamais une espèce en voie de disparition. C’est ce que révèle cette infographie réalisée par le site "sharkwatchsa.com". Un document qui permet d’apprendre que la population mondiale de ces squales serait de moitié inférieure aux estimations des scientifiques et qu'elle ne compterait désormais que quelques milliers de spécimens. Une donnée préoccupante qui fait des grands requins blancs une des catégories d'animaux les plus menacées d’extinction devant les tigres, les guépards ou les rhinocéros noirs.
 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#DiagonAlley ou "Chemin de Traverse" en français est le hashtag qu’utilisent actuellement de très nombreux fans d’Harry Potter pour exprimer leur joie face au lancement prochain d’une attraction dédiée au célèbre apprenti magicien dans le parc Universal d’Orlando aux Etats-Unis. Une attraction qui n’ouvrira officiellement ses portes que le 8 juillet mais que certains chanceux ont pu découvrir cette semaine en avant-première. Des internautes qui ont eu la bonne idée de partager plusieurs photos prises sur place, clichés qui ont depuis été largement commentés et relayés sur la Toile.
 

UN CIMETIÈRE VIRTUEL POUR LES MORTS DE "GAME OF THRONES"

Inviter les internautes à déposer des fleurs virtuelles sur les tombes des très nombreux personnages décédés dans la série « Game of Thrones ». C’est l’idée originale qu’a eue le site du magazine d’information Slate en créant un cimetière en ligne dédié aux héros disparus de la fiction américaine. Une manière de se rendre compte de la popularité post mortem de certaines figures de la série comme par exemple Ned Stark dont la tombe compte plus de 134 000 fleurs imaginaires.
 

VIDÉO DU JOUR

C’est une drôle de discipline que propose de découvrir dans cette vidéo l’Américain Jason Russell. Baptisée « skijouring », cette pratique consiste comme on peut le voir ici à effectuer un parcours en ski en pleine ville, le tout tiré par un cheval. Un sport étonnant avec lequel les internautes pourront se familiariser via ce clip disponible sur le compte YouTube de la marque Go Pro.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus

18/07/2014 Réseaux sociaux

Un groupe d'extrême droite britannique envahit une mosquée

Au sommaire de cette édition : un groupe d’extrême droite britannique envahit une mosquée de Londres ; les internautes américains se mobilisent pour un papa en deuil ; et une rue...

En savoir plus

17/07/2014 Réseaux sociaux

L’Iran poursuit sa répression en ligne

Au sommaire de cette édition : l’Iran poursuit sa répression sur la Toile ; des internautes scandalisent le web en se moquant d’une jeune victime de viol ; et un folioscope...

En savoir plus