Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 25/06/2014

La France, "mauvaise élève" de la classe européenne

© France 24

Au menu de cette revue de presse du mercredi 25 juin, la décision du Conseil d’Etat dans l’affaire Vincent Lambert, la croissance française toujours en berne, la situation chaotique en Irak et les élections législatives en Libye sur fond de violences.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, la décision du Conseil d’Etat de valider le processus de mort de Vincent Lambert, ce tétraplégique dans un état végétatif depuis 6 ans.
 
Le Conseil d’Etat juge légale la décision médicale d’arrêter les soins, au motif que ce maintien en vie relève d’une «obstination déraisonnable» - une décision «terrible» d’après le Figaro, qui explique que la vie de Vincent Lambert reste suspendue au recours de ses parents devant la Cour européenne des droits de l’Homme. «Chacun voit bien ce que l’arrêt du Conseil d’Etat a de vertigineux. Il va entraîner la mort d’un homme».
 
L’affaire Vincent Lambert relance, une nouvelle fois, le débat sur la fin de vie. La France, rappelle le Figaro, a déjà légiféré en 2005 sur le sujet. La loi Léonetti établit un droit au refus de l’acharnement thérapeutique, sans toutefois autoriser l’euthanasie. Deux députés, PS et UMP ont été désignés par François Hollande pour tenter de faire évoluer cette loi, sans soulever de tollé.
 
Mais la loi, quelle qu’elle soit, estime la Croix, n’épargnera pas «les dilemmes et les déchirements»: «la fin de vie n’a que faire des règles et des codes, elle a besoin d’être accompagnée jusqu’au bout, sans douleur surhumaine, mais sans hâte».
 
Il est aussi question ce matin des chiffres de la croissance, en France. D’après les prévisions de l’INSEE, l’activité ne devrait progresser que de 0,7% en 2014. Selon les Echos, c’est trop peu pour permettre de faire baisser le chômage d’ici la fin de l’année. Le journal rapporte que François Hollande mise, désormais, sur une réorientation européenne, le choix d’une politique de relance et d’investissements, dont il devrait plaider la cause auprès d’Angela Merkel, lors d’un sommet européen à la fin de la semaine.
 
La chancelière entendra-t-elle tout cela d’une bonne oreille? D’après l’Opinion, «relâcher les règles européennes» ne suffira pas «à redresser l’économie». La France se voit décerner le titre de «mauvais élève de la classe européenne» - titre qu’elle partage «avec son copain italien», avec lequel elle tenterait de relancer «la énième opération d’assouplissement de la discipline budgétaire».
 
Bons et mauvais élèves de la classe européenne, la suite, avec une nouvelle étude sur le temps de travail, un rapport que le Figaro juge «accablant»: la France détiendrait le record européen, Finlande exceptée, du temps de travail annuel le plus court. Le journal parle d’«une preuve supplémentaire de la nocivité des 35 heures».
 
Ailleurs, en Irak, les islamistes de l’EIIL poursuivent leur progression. Libération évoque la «naissance d’un djihadistan» entre l’Irak et la Syrie. «Nous y sommes. La catastrophe annoncée est en train de se produire et nul ne sait comment l’enrayer».
 
Chaos également en Libye, où se tient aujourd’hui un scrutin législatif - l’avenir du pays, rappelle la Croix, se joue ailleurs que dans les urnes, «dans l’affrontement entre les islamistes et le général Haftar», le nouvel homme fort du pays.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/08/2014 Tourisme

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

Presse internationale, mercredi 27 août 2014. Au menu de cette revue de presse, l'annonce d'un cessez-le-feu permanent entre le Hamas et Israël, le dernier stratagème du...

En savoir plus

27/08/2014 Arnaud Montebourg

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

Presse française, mercredi 27 août 2014. Au menu de cette revue de presse, la composition du nouveau gouvernement français, qui entérine la rupture de l'exécutif avec l'aile...

En savoir plus

25/08/2014 Barack Obama

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

Presse internationale, lundi 25 août 2014. Au menu de cette revue de presse, les révélations de la presse britannique sur l'assassin présumé de James Foley, l'épidémie Ebola et...

En savoir plus

26/08/2014 Austérité

"Nombril français, débat européen"

Presse internationale, mardi 26 août 2014. Au menu de cette revue de presse, la crise politique provoquée en France par le limogeage du ministre de l'Économie Arnaud Montebourg.

En savoir plus

26/08/2014 Austérité

"Reste-t-il autre chose de la rose que les épines ?"

Presse française, mardi 26 août 2014. Au menu de cette revue de presse, la crise ouverte par le limogeage d'Arnaud Montebourg, qui entraîne la formation d'un nouveau gouvernement.

En savoir plus