Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

SPORT

Karim Benzema : "J’aurais préféré jouer contre l’Argentine"

© AFP | Le Français Karim Benzema affrontera le Nigeria en huitièmes de finale de la Coupe du monde

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 26/06/2014

L’équipe de France est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Elle affrontera le Nigeria, champion d'Afrique, à l’Estadio Nacional de Brasilia, lundi. Un match qui s’annonce compliqué pour les coéquipiers de Karim Benzema.

De notre envoyé spécial à Rio de Janeiro,

Premier objectif rempli pour les Bleus, qui se qualifient pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Une première depuis 2006. L’équipe de France termine en tête de son groupe en étant invaincu : deux victoires (Honduras 3-0 et Suisse 5-2) et un match nul (Equateur 0-0).

Dans le mythique stade Maracana, l’équipe de Didier Deschamps, fortement remaniée pour l’occasion, n’a pas réussi à enchaîner avec une troisième victoire face à l’Équateur. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui ont manqué pour les Bleus, notamment en deuxième période suite à l’expulsion du capitaine équatorien Antonio Valencia.

"On est fier de la qualification. On aurait aimé gagné, mais on est tombé sur une équipe qui a bien défendue. En deuxième mi-temps, il y a eu plus d’espaces après le carton rouge. On s’est créé pas mal d’occasions, mais il nous a manqué un peu de réussite et on est tombé sur un bon gardien", a expliqué Karim Benzema devant la presse. Le gardien équatorien Alexander Dominguez a justement été élu homme du match par la Fifa.

"Ce résultat va tempérer les ardeurs", a indiqué Olivier Giroud à l’issue de la rencontre. "Mais, il n’y a aucune inquiétude. Il va falloir savourer cette qualification et revenir plus fort, avec plus d’envie contre le Nigeria."

"Maintenant il faut jouer chaque match comme une finale"

Car ce sont bien les champions d’Afrique qui croiseront la route des Français en huitièmes de finale à Brasilia, lundi 30 juin. Les Super Eagles ont terminé deuxième du groupe F derrière l’Argentine qui les a battus 3-2 mercredi.

"Le Nigeria c’est une bonne équipe. Mais perso, j’aurais préféré jouer contre l’Argentine", a confié Karim Benzema. "C’est une équipe difficile à jouer. Ils ont tenu tête à l’Argentine malgré la défaite. Mais il n’y a pas de calcul à faire. On va jouer pour gagner, peu importe la manière", a ajouté le milieu de terrain Blaise Matuidi.

"On est content de se qualifier pour les huitièmes de finale et c’est le plus important aujourd’hui", a réagi en écho son compère du milieu de terrain, Morgan Schneiderlin qui fêtait mercredi sa deuxième sélection. "Maintenant il faut jouer chaque match comme une finale. C’est une nouvelle compétition qui commence et cela va se jouer à des petits détails."

France – Nigeria, un match qui sera à suivre en direct de Brasilia sur FRANCE 24.com lundi 30 juin à partir de 13h (heure de Paris).

Première publication : 26/06/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    Mondial-2014 : la France affrontera le Nigeria en huitièmes de finale

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Karim Benzema : "Depuis le début, je rêve"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Les Bleus "ont un état d’esprit de tueur"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)