Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Une militante des droits de l’Homme assassinée à Benghazi

© Vital Voices

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/06/2014

Salwa Bouguiguis, une militante des droits de l'Homme très active durant la révolution libyenne en 2011, a été tuée par balle par des inconnus, mercredi soir à Benghazi. Son mari est, lui, porté disparu.

Salwa Bouguiguis, une avocate et militante des droits de l'Homme, a été tuée par des inconnus, mercredi soir à son domicile à Benghazi, dans l'est de la Libye, a-t-on appris de source hospitalière. "Des hommes inconnus cagoulés et qui portaient des uniformes militaires ont attaqué Mme Bouguiguis dans sa maison et ont tiré sur elle", a indiqué à l'AFP un responsable de sécurité sous couvert de l'anonymat.

"Mme Bouguiguis est arrivée dans un état critique au Centre médical de Benghazi où elle a succombé à ses blessures peu de temps plus tard", a indiqué à l'AFP un porte-parole de cet hôpital. "Mme Bouguiguis a été par ailleurs poignardée sur plusieurs parties du corps. Mais elle est morte d’une balle dans la tête", a ajouté ce porte-parole sous couvert de l'anonymat.

Sur son compte Twitter, l'ambassadrice américaine en Libye Deborah Jones a dénoncé "un acte ignoble, lâche et honteux contre une femme courageuse et une vraie patriote libyenne".

Par ailleurs, le mari de Mme Bouguiguis, qui aurait été dans la maison au moment de l'attaque, est porté disparu, selon un membre de la famille.

"Nous avons perdu tout contact avec lui", a indiqué la même source, précisant qu'un gardien de la maison a été blessé par balle mais ses jours ne sont pas en danger.

Benghazi, fief d'islamistes radicaux

Mme Bouguiguis, une féministe libérale, avait activement participé à la révolution de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi. Ex-membre du Conseil national de transition (CNT), ex-bras politique de la rébellion, elle était la vice-présidente d'un Comité préparatoire pour le dialogue national en Libye.

Mercredi, Mme Bouguiguis avait participé aux élections législatives en Libye et publié des photos d'elle au bureau de vote sur sa page Facebook.

Son assassinat intervient moins d'un an après celui d'Abdessalem al-Mesmari, un avocat et militant politique libyen, tué lui aussi à Benghazi, fief de groupes islamistes radicaux.

Avec AFP

Première publication : 26/06/2014

  • LIBYE

    Élections législatives sous haute tension en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE - ÉTATS-UNIS

    Arrestation d'un suspect de l'attaque du consulat américain de Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)