Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Afrique

Une militante des droits de l’Homme assassinée à Benghazi

© Vital Voices

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/06/2014

Salwa Bouguiguis, une militante des droits de l'Homme très active durant la révolution libyenne en 2011, a été tuée par balle par des inconnus, mercredi soir à Benghazi. Son mari est, lui, porté disparu.

Salwa Bouguiguis, une avocate et militante des droits de l'Homme, a été tuée par des inconnus, mercredi soir à son domicile à Benghazi, dans l'est de la Libye, a-t-on appris de source hospitalière. "Des hommes inconnus cagoulés et qui portaient des uniformes militaires ont attaqué Mme Bouguiguis dans sa maison et ont tiré sur elle", a indiqué à l'AFP un responsable de sécurité sous couvert de l'anonymat.

"Mme Bouguiguis est arrivée dans un état critique au Centre médical de Benghazi où elle a succombé à ses blessures peu de temps plus tard", a indiqué à l'AFP un porte-parole de cet hôpital. "Mme Bouguiguis a été par ailleurs poignardée sur plusieurs parties du corps. Mais elle est morte d’une balle dans la tête", a ajouté ce porte-parole sous couvert de l'anonymat.

Sur son compte Twitter, l'ambassadrice américaine en Libye Deborah Jones a dénoncé "un acte ignoble, lâche et honteux contre une femme courageuse et une vraie patriote libyenne".

Par ailleurs, le mari de Mme Bouguiguis, qui aurait été dans la maison au moment de l'attaque, est porté disparu, selon un membre de la famille.

"Nous avons perdu tout contact avec lui", a indiqué la même source, précisant qu'un gardien de la maison a été blessé par balle mais ses jours ne sont pas en danger.

Benghazi, fief d'islamistes radicaux

Mme Bouguiguis, une féministe libérale, avait activement participé à la révolution de 2011 qui a renversé le régime de Mouammar Kadhafi. Ex-membre du Conseil national de transition (CNT), ex-bras politique de la rébellion, elle était la vice-présidente d'un Comité préparatoire pour le dialogue national en Libye.

Mercredi, Mme Bouguiguis avait participé aux élections législatives en Libye et publié des photos d'elle au bureau de vote sur sa page Facebook.

Son assassinat intervient moins d'un an après celui d'Abdessalem al-Mesmari, un avocat et militant politique libyen, tué lui aussi à Benghazi, fief de groupes islamistes radicaux.

Avec AFP

Première publication : 26/06/2014

  • LIBYE

    Élections législatives sous haute tension en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE - ÉTATS-UNIS

    Arrestation d'un suspect de l'attaque du consulat américain de Benghazi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)