Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La DCNS a subi des fuites massives de documents

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sexisme, c'est terminé (selon les hommes)"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je rêvais d'un autre monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Syrie: la Turquie sur tous les fronts

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Niger, les enfants de plus en plus touchés par la malnutrition

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tonino Benacquista, roi du romanesque

En savoir plus

Afrique

L’OMS tire la sonnette d’alarme contre l’épidémie de fièvre Ebola

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/06/2014

L’Organisation mondiale de la santé a appelé, jeudi, à prendre des mesures drastiques contre l’épidémie de fièvre Ebola qui a fait près de 400 morts en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia depuis février dernier.

L’Organisation mondiale de la Santé a appelé à une grande mobilisation régionale, jeudi 26 juin, pour endiguer l’épidémie de fièvre Ebola qui ravage plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest depuis février dernier. En dépit de l’action des autorités sanitaires locales et de plusieurs ONG, 399 personnes ont été tuées par ces foudroyantes fièvres hémorragiques en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia.

L’OMS affirme que l’épidémie actuelle est la "plus grave" depuis les premiers cas de fièvre hémorragique Ebola en Afrique centrale en 1976.

>> À (re)lire sur FRANCE 24 : Tout ce qu'il faut savoir sur le virus Ebola

"Il ne s'agit plus d'une épidémie spécifique à un pays mais d'une crise sous-régionale qui requiert une action ferme des gouvernements et des partenaires", a déclaré le docteur Luis Sambo, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, cité dans le communiqué.

"Il faut impérativement intensifier les efforts de riposte, promouvoir la collaboration transfrontalière et le partage d'informations sur les cas suspects et les contacts, conformément aux lignes directrices de l'OMS, et mobiliser tous les secteurs de la communauté afin de garantir un accès sans entrave aux zones affectées. C'est de cette manière que l'on pourra enrayer efficacement l'épidémie", a-t-il ajouté.

L'OMS, qui a une équipe de 150 experts déployés en Afrique de l’Ouest, a convoqué une réunion des ministres de la Santé de onze pays, les 2 et 3 juillet prochains au Ghana, afin d'"interrompre dans les plus brefs délais la propagation de la maladie".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 26/06/2014

  • SANTÉ

    Ebola en Afrique de l’Ouest : "Une épidémie hors de contrôle"

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • SANTÉ

    La propagation d’Ebola en Afrique de l’Ouest inquiète l’OMS

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)