Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

FRANCE

Les membres du gouvernement publient leur patrimoine, l'un d'eux épinglé

© AFP | Jean-Marie Le Guen

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/06/2014

Lors de la première opération transparence sur le patrimoine des membres du gouvernement, Jean-Marie Le Guen a été épinglé par la Haute autorité chargée de valider les déclarations. Le secrétaire d’État aurait sous-évalué des biens immobiliers.

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), qui a publié vendredi 27 juin les déclarations de patrimoine des ministres, a adressé une "appréciation" au membre du gouvernement Jean-Marie Le Guen pour avoir sous-évalué des biens immobiliers.

Le secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement avait déclaré posséder un garage, des terrains et un immeuble. Assujetti à l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), il a déclaré 2,6 millions d'euros de biens immobiliers. Toutefois, la Haute autorité a relévé une erreur de valorisation d’un bien, possédé en indivision. "La Haute autorité a estimé que ces évaluations étaient susceptibles de porter atteinte au caractère exact de cette déclaration", a-t-elle fait savoir.

D’après des informations recueillies par Mediapart, l’écart entre la première déclaration publique de Jean-Marie Le Guen, effectuée après son entrée au gouvernement en mars 2014, et l’estimation réelle des biens, représenterait environ 700 000 euros.

Corrections

"Dans ma déclaration de patrimoine, j'ai choisi de reprendre l'estimation de celui-ci effectuée par la HATVP", a réagi le secrétaire d'État dans un communiqué succinct. "Personne ne peut donc parler de sous-estimation. La lecture de l'appréciation de la Haute autorité se suffit à elle-même", a-t-il ajouté.

"Après échanges avec la Haute autorité, M. Le Guen a revalorisé certains de ses biens immobiliers et a fait état, pour les autres, de caractéristiques motivant son évaluation initiale", explique la Haute autorité, présidée par l'ancien magistrat Jean-Louis Nadal.

"Compte tenu des corrections ainsi apportées, aucune information portée, à ce jour, à la connaissance de la Haute autorité n'est de nature à mettre en cause le caractère exhaustif, exact et sincère de la déclaration de situation patrimoniale de M. Le Guen publiée ce jour sur le site Internet de la Haute autorité", assure cette instance.

Appliquée pour la première fois, l'opération transparence sur le patrimoine des membres du gouvernement, lancée après l'affaire Cahuzac, s'est révélée dans l'ensemble conclusive, aucun autre ministre n’ayant été épinglé.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 27/06/2014

  • FRANCE

    "Un doute sérieux" sur les déclarations de patrimoine de la ministre Yamina Benguigui

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Ouverture d'une enquête sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jérôme Cahuzac mis en examen pour déclaration mensongère de patrimoine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)