Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Paris-2024 : le rêve olympique de la capitale française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La renaissance du château de Chambord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Venezuela : "un coup d'État contre le peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Amazon, la conquête avant tout

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron nationalise les chantiers navals"

En savoir plus

FOCUS

France : Sarah Halimi a-t-elle été tuée parce qu’elle était juive ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

Economie

Vidéo : les start-ups françaises se lancent à la conquête de l’Amérique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/06/2014

Les entrepreneurs français dans le domaine des nouvelles technologies se sont donnés rendez-vous pour la French Touch Conference à New York jeudi et vendredi. Objectif : mettre en valeur les innovations hexagonales sur le marché américain.

Les start-up françaises se sont lancées à la conquête du marché américain lors de la French Touch Conference, une série de réunions qui rassemblent, les 26 et 27 juin à New York, des entrepreneurs, investisseurs et des personnalités du monde des nouvelles technologies.

Plus de 300 participants, y compris la secrétaire d'État au Commerce extérieur Fleur Pellerin, se sont donnés rendez-vous pour présenter le génie technologique français aux investisseurs et potentiels clients américains.

"La raison qui fait que la tech est une spécialité française, c’est que cela demande des compétences en math très poussées […] C’est un domaine où les ingénieurs français sont parmi les meilleurs", confie Jean-Baptiste Rudelle, président de Criteo, au micro de FRANCE 24.

Le marché américain en ligne de mire

Les entrepreneurs français comptent profiter de cette conférence pour se faire connaître, mettre en valeur leurs innovations et s’efforcer de grignoter une part du plus gros marché tech de la planète.

"On ne doit pas rougir de la qualité de nos technologies, dans la capacité à exporter nos objets", explique Cédric Hutchings, co-fondateur de Withings. Le jeune entrepreneur est venu présenter ses objets connectés, comme cette montre conçue comme "un véritable tableau de bord de [notre] santé".

La fine fleur des jeunes pousses hexagonales poussera donc ses pions outre-Atlantique en espérant reproduire le succès de Criteo, cette société de ciblage publicitaire en ligne évaluée à plus de 2 milliards de dollars depuis son entrée au Nasdaq l’année dernière.
 

Première publication : 27/06/2014

  • TECHNOLOGIES

    Les robots-tueurs : pas encore d'actualité mais déjà redoutés

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Google aime les robots… même militaires

    En savoir plus

  • ESPACE

    Kirobo, le mini-robot humanoïde, a décollé pour l'espace

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)