Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Faut-il s'inquiéter de la chute du prix du baril ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

En Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : que reste-t-il de la révolution du Maïdan?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Search", Bérénice Bejo sur le champ de bataille

En savoir plus

FOCUS

Violences conjugales : la France s'attaque à la source du fléau

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

Moyen-Orient

Égypte : explosion de plusieurs bombes près du palais présidentiel au Caire

© AFP | Des policiers patrouillent près du lieu des explosions.

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/06/2014

Au Caire, l’explosion de plusieurs bombes près du palais présidentiel ont tué au moins deux policiers et blessé plusieurs personnes, ont annoncé les services de sécurité égyptiens.

Lundi matin, plusieurs bombes ont explosé à proximité du palais présidentiel au Caire, en Égypte. Une première déflagration a provoqué la mort d’un colonel de police, blessant également plusieurs personnes, selon des responsables de la police.

Près d'une heure plus tard, les policiers tentaient de désamorcer un autre engin quand il a explosé, tuant un officier et blessant plusieurs policiers alors qu'un secouriste a eu la main arrachée.

Ces attentats surviennent un an, jour pour jour, après des manifestations monstres contre le président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l'armée.

Il y a quelques jours, le groupe djihadiste Ajnad Masr avait prévenu qu’il avait placé des bombes près du palais, situé dans l'est du Caire, mais avait affirmé ne pas les avoir fait exploser afin d’éviter les victimes parmi les civils. Ce groupe avait déjà revendiqué plusieurs attentats sur le territoire égyptien ces derniers mois.

Cette série d'attentats intervient dans un climat de répression sans précédent des autorités à l'endroit des islamistes égyptiens. La justice du pays a récemment confirmé 183 peines de mort à leur encontre, notamment celle du Guide suprême des Frères musulmans, mouvement de l'ex-président Mohamed Morsi, destitué le 3 juillet 2013 par l'armée.

Avec AFP

 

Première publication : 30/06/2014

  • Sur le Net

    La Toile se mobilise pour trois journalistes condamnés en Égypte

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Peine de mort confirmée pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    La justice égyptienne ouvre une enquête après de nouveaux cas de viols

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)