Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

SPORT

Hugo Lloris : "On revient de tellement loin"

© AFP | Le capitaine de l'équipe de France Hugo Lloris

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 01/07/2014

Le capitaine de l’équipe de France Hugo Lloris s’est exprimé à l’issue de la qualification des Bleus pour les quarts de finale de la Coupe du monde. La France jouera vendredi à Rio au stade Maracana face à l'Allemagne.

De notre envoyé spécial à Brasilia,

L’équipe de France de football s’est qualifiée lundi 30 juin à Brasilia pour le septième quart de finale de son histoire en Coupe du monde. Les Bleus ont battu le Nigeria (2-0) avec des buts de Paul Pogba (79e) et Joseph Yobo contre-son-camp (93e). Les coéquipiers d’Hugo Lloris affronteront l'Allemagne vendredi au stade Maracana de Rio.

Le capitaine des Bleus a répondu à quelques questions à l’issue du match face au Nigeria et à la qualification de la France en quarts.

L’équipe de France est jeune, mais face au Nigeria elle a bien grandi…

Hugo Lloris : Il faut passer ce genre d’étape pour grandir. Si on veut continuer à avoir de l’ambition, il faut apprendre très vite. Il faut féliciter tout le monde et savourer. C’est un grand moment pour nous. Cela a été très difficile, on a été chercher cette qualification au mental. C’est un gros soulagement.

Pourquoi cela a été si difficile ?

L’adversaire était de très grande qualité. Autant il y a quinze ans il y avait quelques différences entre certaines nations de football, autant aujourd’hui elles sont minimes. Le Nigeria est une grande nation du football, ils ont de très bons joueurs. Les Nigérians nous ont mis en danger, mais en deuxième période, on a su rectifier le tir et prendre le dessus, surtout mentalement. On a vraiment du mérite car le Nigeria était un gros défi.

Ce match a dû être crispant à vivre ?

Forcément ! On vit la chose pleinement, tout en étant concentré sur le terrain. Mais quand on marque le premier but et surtout le deuxième, il y a un certain soulagement et une émotion qui monte. On a fait les efforts sur le terrain, on s’est battus, mais cela a été très dur.

Vous avez réussi à ne pas prendre de buts trois matches sur les quatre que vous avez joués dans ce Mondial brésilien, c’est une super performance…

Oui, c’est très bien. Il faut s’appuyer là-dessus. Il ne faut toutefois pas s’enflammer, mais on va savourer. On revient de tellement loin. On a vécu des hauts et des bas en équipe de France, mais ce genre de moments cela fait du bien car on ne triche pas, on donne le maximum et pour le moment on est récompensés. C’est tous ensemble que l’on fera la différence.

Tu es fier d’être le capitaine de cette équipe ?

J’ai toujours été fier d’être le capitaine de l’équipe de France. En ce moment c’est sûr que l’on vit des instants forts et rares car une Coupe du monde cela se joue tous les quatre ans et on n’est jamais sûr de la jouer. Mais ce sont surtout des moments forts à partager. C’est une aventure humaine exceptionnelle. Tout le monde joue le jeu, pourvu que cela dure….

Maintenant c’est l’Allemagne en quarts de finale, qu’est ce que cela vous inspire ?

L’Allemagne c’est une grosse machine, c’est certainement l’équipe la plus forte collectivement de ce tournoi. Ils ont beaucoup d’expérience avec une demi-finale de l’Euro-2012 et une demi-finale au Mondial-2010. Donc en plus du talent, ils ont cet atout de l’expérience. C’est vraiment un très gros morceau.

Première publication : 01/07/2014

  • COUPE DU MONDE 2014

    La France qualifiée pour les quarts de finale après sa victoire face au Nigeria (2-0)

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    L'Allemagne élimine difficilement l'Algérie et rejoint la France en quarts

    En savoir plus

  • SPORT

    Sport et ramadan : les parcours de cinq champions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)