Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

FRANCE

En images : à Paris, la Maison des journalistes, refuge pour reporters en exil

© Ammar Abd Rabbo

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2014

M est Palestinien de Syrie. Journaliste engagé dans la révolution contre le régime de Bachar al-Assad, il a fui au Liban puis à Paris où il a trouvé refuge dans un lieu unique au monde : la Maison des journalistes. Témoignage.

Depuis plus de 10 ans, la Maison des journalistes accueille des journalistes obligés de fuir leur pays en raison de leur activité professionnelle.

Danièle Ohayon, co-fondatrice de la Maison des journalistes, en a eu l'idée après avoir vu un reporter iranien fuir son pays dans des conditions douloureuses. "Ce qui compte, dit-elle, c'est que les médias français disent à des journalistes étrangers qui sont persécutés dans leurs pays : 'on vous reconnaît, vous vous êtes battus dans votre pays pour nous informer, et maintenant nous on va vous aider à reprendre pied, alors que vous êtes contraints à l'exil.'"

Depuis sa création, la Maison des journalistes a accueilli près de 300 journalistes de toutes nationalités. C'est un véritable thermomètre de la situation dans le monde. Danièle Ohayon l'a souvent constaté : "Parfois on voit arriver des journalistes de pays où il ne se passe apparemment rien. La crise éclate peu de temps après."

Engagé dans le combat pour renverser le régime du président Bachar al-Assad, M., Palestinien, a dû quitter précipitamment la Syrie. Menacé de nouveau au Liban où il avait trouvé refuge, il est arrivé en France avec pour seul bagage sa demande d'asile. Après quatre mois d'errance, il été accueilli à la Maison des journalistes qui lui a permis de reprendre pied, d'obtenir son permis de séjour, de faire connaissance avec la France et d' encaisser la différence de culture.

Avec la crise généralisée, le maintien de ce lieu d'accueil unique au Monde est un combat quotidien.

Ce diaporama a été réalisé entièrement bénévolement par des journalistes solidaires.

Première publication : 01/07/2014

  • SYRIE

    Ayham Ahmed veut chanter la trêve dans un camp syrien de réfugiés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)