Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

FRANCE

En images : à Paris, la Maison des journalistes, refuge pour reporters en exil

© Ammar Abd Rabbo

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2014

M est Palestinien de Syrie. Journaliste engagé dans la révolution contre le régime de Bachar al-Assad, il a fui au Liban puis à Paris où il a trouvé refuge dans un lieu unique au monde : la Maison des journalistes. Témoignage.

Depuis plus de 10 ans, la Maison des journalistes accueille des journalistes obligés de fuir leur pays en raison de leur activité professionnelle.

Danièle Ohayon, co-fondatrice de la Maison des journalistes, en a eu l'idée après avoir vu un reporter iranien fuir son pays dans des conditions douloureuses. "Ce qui compte, dit-elle, c'est que les médias français disent à des journalistes étrangers qui sont persécutés dans leurs pays : 'on vous reconnaît, vous vous êtes battus dans votre pays pour nous informer, et maintenant nous on va vous aider à reprendre pied, alors que vous êtes contraints à l'exil.'"

Depuis sa création, la Maison des journalistes a accueilli près de 300 journalistes de toutes nationalités. C'est un véritable thermomètre de la situation dans le monde. Danièle Ohayon l'a souvent constaté : "Parfois on voit arriver des journalistes de pays où il ne se passe apparemment rien. La crise éclate peu de temps après."

Engagé dans le combat pour renverser le régime du président Bachar al-Assad, M., Palestinien, a dû quitter précipitamment la Syrie. Menacé de nouveau au Liban où il avait trouvé refuge, il est arrivé en France avec pour seul bagage sa demande d'asile. Après quatre mois d'errance, il été accueilli à la Maison des journalistes qui lui a permis de reprendre pied, d'obtenir son permis de séjour, de faire connaissance avec la France et d' encaisser la différence de culture.

Avec la crise généralisée, le maintien de ce lieu d'accueil unique au Monde est un combat quotidien.

Ce diaporama a été réalisé entièrement bénévolement par des journalistes solidaires.

Première publication : 01/07/2014

  • SYRIE

    Ayham Ahmed veut chanter la trêve dans un camp syrien de réfugiés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)