Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

EUROPE

Présidentielle turque : Erdogan désigné candidat de l'AKP

© AFP / Recep Tayyip Erdogan devant les membres de son parti l'AKP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2014

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan vient d’être désigné candidat de l'AKP, le parti islamo-conservateur, à l'élection présidentielle qui aura lieu au mois d'août. Il a de fortes chances de l'emporter.

Sans surprise, le Parti gouvernemental de la justice et du développement turc (AKP) a  désigné mardi 1er juillet le Premier ministre actuel, Recep Tayyip Erdogan, comme candidat à l’élection présidentielle qui se tiendra les 10 et 24 août en Turquie.

S’il est élu, le chef du gouvernement islamo-conservateur deviendra le dirigeant qui a régné le plus longtemps sur le pays depuis le fondateur de la République turque Mustafa Kemal Atatürk. Au pouvoir depuis 11 ans déjà, Recep Tayyip Erdogan rencontre pourtant de sérieuses difficultés depuis les émeutes de Gezi, violemment réprimées en 2013. De nombreux Turcs lui reprochent sa dérive "autoritaire" et "islamiste", et dénoncent la corruption de son régime.

Malgré tout, Recep Tayyip Erdogan reste une figure populaire, dans un pays à majorité conservatrice et attachée à la religion musulmane. Son parti, l’AKP, a d’ailleurs remporté très nettement les élections législatives du 30 mars dernier dans le pays. Tout cela laisse penser qu’il est en position de remporter le scrutin présidentiel du mois d’août.

À en croire un sondage publié jeudi, Recep Tayyip Erdogan serait crédité de 56 % des intentions de vote dès le premier tour de l’élection présidentielle.

Les scrutins des 10 et 24 août se disputeront pour la première fois au suffrage universel, alors que le président de la Turquie était jusque-là élu par les députés.
 

Avec AFP et Reuters

Première publication : 01/07/2014

  • TURQUIE

    La Gay Pride en Turquie tourne à la manifestation anti-Erdogan

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Taksim un an après, ouverture du procès des organisateurs de la révolte

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Vidéo : un conseiller d'Erdogan frappe un manifestant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)