Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

FRANCE

Soupçon de trafic d'influence : les hommes du "système" Sarkozy

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2014

L'ancien président Nicolas Sarkozy et trois autres personnes ont été mis en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction. Qui sont les protagonistes de cette affaire ?

Coup de tonnerre judiciaire, mardi 1er juillet : l'ancien chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, est placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction.

Il rejoint trois autres personnages, son avocat Thierry Herzog et deux magistrats, qui sont déjà au siège de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) de la police judiciaire, à Nanterre.

FRANCE 24 présente, sous forme d'infographie, les différents protagonistes de cette affaire.

 

Première publication : 01/07/2014

  • FRANCE

    Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy placé en garde à vue

    En savoir plus

  • FRANCE

    Écoutes de Sarkozy : l'avocat Thierry Herzog et deux magistrats en garde à vue

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2012

    L'ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy admet des "dérapages"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)