Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

FRANCE

Soupçon de trafic d'influence : les hommes du "système" Sarkozy

© FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2014

L'ancien président Nicolas Sarkozy et trois autres personnes ont été mis en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction. Qui sont les protagonistes de cette affaire ?

Coup de tonnerre judiciaire, mardi 1er juillet : l'ancien chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, est placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour trafic d'influence et violation du secret de l'instruction.

Il rejoint trois autres personnages, son avocat Thierry Herzog et deux magistrats, qui sont déjà au siège de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) de la police judiciaire, à Nanterre.

FRANCE 24 présente, sous forme d'infographie, les différents protagonistes de cette affaire.

 

Première publication : 01/07/2014

  • FRANCE

    Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy placé en garde à vue

    En savoir plus

  • FRANCE

    Écoutes de Sarkozy : l'avocat Thierry Herzog et deux magistrats en garde à vue

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2012

    L'ex-directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy admet des "dérapages"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)