Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU : "irresponsable et infantile"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : vers une interdiction des voitures à essence d'ici 2040

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

FRANCE

Affaire Pastor : le gendre de la milliardaire monégasque revient sur ses aveux

© VALERY HACHE / AFP - Wojciech Janowski le 27 juin à Nice

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/07/2014

Le gendre d'Hélène Pastor, Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne à Monaco, est revenu mercredi sur ses aveux reconnaissant son implication dans le meurtre d'Hélène Pastor. Il dit avoir mal "apprécié" les termes employés par la police.

Il aurait mal compris les propos de la police. Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne à Monaco et compagnon de Sylvia Pastor, est revenu mercredi 2 juillet sur ses dépositions face au juge des libertés et de la détention (JLD). Il avait reconnu la semaine dernière son implication dans l'assassinat de sa belle-mère milliardaire Hélène Pastor, et de son chauffeur. 
 
Wojciech Janowski "est revenu sur ses dépositions  (…) contestant être le commanditaire des faits que l'on lui reproche", a annoncé son avocat, Me Erick Campana. Il a expliqué qu'"il avait mal apprécié la portée des termes employés par les services de police, qu'il parlait le français, mais qu'il ne comprenait pas toutes les nuances de notre langue".
 
Selon le parquet, Wojciech Janowski avait affirmé, lors de sa garde-à-vue, avoir versé 200 000 euros à son coach "pour ce contrat". Le mobile de ce crime aurait été de "mettre la main sur l'héritage" de Sylvia Pastor, sa compagne depuis 27 ans et la fille d'Hélène, 77 ans, décédée le 21 mai des suites de ses blessures. Elle et son chauffeur avaient été la cible le 6 mai de deux coups de fusils à canon scié tirés par la vitre passager avant de leur voiture devant l'hôpital L'Archet de Nice. Son chauffeur, âgé de 64 ans, avait succombé à ses blessures le 10 mai.
 
Janowski maintenu sous mandat de dépôt
 
Me Campana va demander la nullité de la garde à vue de son client devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel, car il n'a bénéficié "ni de la présence d'un avocat, ni de celle d'un traducteur" durant les 96 heures de cette garde à vue.
 
Lors de sa comparution devant le juge d'instruction vendredi soir, Wojciech Janowski avait demandé une audience contradictoire devant le JLD. Cette audience s'est tenue mercredi après-midi. "Sans surprise, il a été maintenu sous mandat de dépôt pour une durée d'une année", ce qui signifie que "dans une année au grand maximum, le juge des libertés et de la détention va se repencher sur son cas", selon l'avocat.
 
Wojciech Janowski est détenu aux Baumettes, Marseille, "à l'isolement total", a précisé son conseil, ajoutant que son client est en bonne santé physique mais "ne va pas bien du tout".

Avec AFP

Première publication : 02/07/2014

  • FRANCE

    Affaire Pastor : l'assassinat de la riche héritière commandité par son gendre

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Affaire Pastor : arrestation de la fille et du gendre de l'héritière

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Un milliardiaire russe prend le contrôle de l'AS Monaco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)