Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

Moyen-Orient

Affrontements à Jérusalem après la mort d’un Palestinien

© AFP | Le corps de l'adolescent a été retrouvé près de la forêt de Jérusalem

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/07/2014

Au lendemain des funérailles de trois Israéliens tués en Cisjordanie, un Palestinien de 16 ans a été enlevé et tué à Jérusalem, dans ce qui pourrait être un "acte de vengeance". De violents affrontements ont éclaté dans le camp de Chouafat.

Mercredi 2 juillet en début de matinée, de violents heurts ont éclaté entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes, dans le camp de réfugiés de Chouafat. Près de 200 Palestiniens ont jeté des pierres sur les forces de sécurité, qui ont réagi en tirant des balles de caoutchoutées sur la foule. Ces affrontements font suite à la mort d'un jeune Palestinien de 16 ans, kidnappé puis tué à Jérusalem, dans ce qui pourrait s'avérer être un acte de vengeance présumé après le meurtre de trois Israéliens en Cisjordanie.

Selon la radio militaire israélienne, Mohammad Abou Khdeir aurait été enlevé alors qu’il faisait du stop dans le quartier palestinien de Chouafat, à Jérusalem-Est, et son corps aurait été découvert plusieurs heures après, "portant des marques de violences", dans une zone de Jérusalem-Ouest. "Après des recherches, un corps a été retrouvé près de la forêt de Jérusalem", dans un quartier israélien, a declaré à l'AFP Louba Samri, porte-parole de la police israélienne. Les forces de sécurité israéliennes ont été déployées à Chouafat, où l'adolescent a "été vu emmené de force dans une voiture", selon la police.

"C'est une voiture noire, qui avait déjà été signalée parce que son conducteur avait tenté d'enlever un enfant palestinien de 7 ans lundi soir. Il y avait eu des plaintes", a déploré le cousin de l'adolescent disparu, interrogé par la radio militaire israélienne.

Netanyahou condamne un crime "abominable"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a condamné, mercredi, un crime "abominable", dans la foulée d'une requête formulée par le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Lui-même avait condamné, en juin, l'enlèvement des trois Israéliens.

Moins conciliant, le Hamas a se son côté assuré mercredi aux dirigeants israéliens qu'ils "paieraient pour leurs crimes". "Notre peuple ne restera pas inerte face à ce crime ni à aucun autre crime d'assassinat, d'incendie ou de démolition commis par les hordes de colons et vous paierez le prix de tous ces crimes", a affirmé dans un communiqué le mouvement islamique palestinien. 

Israël en deuil

Des dizaines de milliers d'Israéliens ont assisté, mardi 1er juillet, aux funérailles des trois jeunes enlevés et assassinés en Cisjordanie occupée. Présent dans l’assistance, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a prononcé un discours et participé au recueillement des familles des victimes.

Les trois étudiants d'écoles religieuses de colonies juives, Eyal Yifrach, 19 ans, Naftali Frankel et Gilad Shaer, 16 ans tous les deux, avaient été retrouvés morts lundi 30 juin près de la localité de Halhoul, non loin de la route où ils ont été vus pour la dernière fois faisant de l'auto-stop dans le sud de la Cisjordanie.

Israël a accusé le mouvement islamiste palestinien Hamas d'être responsable du meurtre des trois jeunes gens.

Avec AFP
 

Première publication : 02/07/2014

  • UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

    Israël : recueillement et inquiétude après la mort des trois adolescents enlevés à Hébron

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Mort des trois Israéliens : "le Hamas paiera", prévient Benjamin Netanyahou

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Trois jeunes Israéliens disparus retrouvés morts, Israël accuse le Hamas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)