Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Mali - pourparlers à Alger : peut-on croire à la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine : la Russie en guerre contre l'Europe ?

En savoir plus

FOCUS

Les géants américains du tabac à l'assaut de la cigarette électronique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ben l'Oncle Soul toujours en plein rêve pour son deuxième album

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le trio CAB, un voyage musical entre Afrique, Brésil et Caraïbes

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

  • Vers un nouveau coup d'État militaire au Pakistan ?

    En savoir plus

  • L'ONU envoie une mission pour enquêter sur les crimes de l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Vidéo : une rentrée des classes pas comme les autres en Ukraine

    En savoir plus

  • Cisjordanie : les États-Unis exhortent Israël à renoncer aux expropriations

    En savoir plus

  • Hong Kong en rébellion contre l’emprise de Pékin

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Le Premier ministre de retour au Lesotho après un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Le pape organise un "match pour la paix" avec des stars du foot

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

Moyen-Orient

Affrontements à Jérusalem après la mort d’un Palestinien

© AFP | Le corps de l'adolescent a été retrouvé près de la forêt de Jérusalem

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/07/2014

Au lendemain des funérailles de trois Israéliens tués en Cisjordanie, un Palestinien de 16 ans a été enlevé et tué à Jérusalem, dans ce qui pourrait être un "acte de vengeance". De violents affrontements ont éclaté dans le camp de Chouafat.

Mercredi 2 juillet en début de matinée, de violents heurts ont éclaté entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes, dans le camp de réfugiés de Chouafat. Près de 200 Palestiniens ont jeté des pierres sur les forces de sécurité, qui ont réagi en tirant des balles de caoutchoutées sur la foule. Ces affrontements font suite à la mort d'un jeune Palestinien de 16 ans, kidnappé puis tué à Jérusalem, dans ce qui pourrait s'avérer être un acte de vengeance présumé après le meurtre de trois Israéliens en Cisjordanie.

Selon la radio militaire israélienne, Mohammad Abou Khdeir aurait été enlevé alors qu’il faisait du stop dans le quartier palestinien de Chouafat, à Jérusalem-Est, et son corps aurait été découvert plusieurs heures après, "portant des marques de violences", dans une zone de Jérusalem-Ouest. "Après des recherches, un corps a été retrouvé près de la forêt de Jérusalem", dans un quartier israélien, a declaré à l'AFP Louba Samri, porte-parole de la police israélienne. Les forces de sécurité israéliennes ont été déployées à Chouafat, où l'adolescent a "été vu emmené de force dans une voiture", selon la police.

"C'est une voiture noire, qui avait déjà été signalée parce que son conducteur avait tenté d'enlever un enfant palestinien de 7 ans lundi soir. Il y avait eu des plaintes", a déploré le cousin de l'adolescent disparu, interrogé par la radio militaire israélienne.

Netanyahou condamne un crime "abominable"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a condamné, mercredi, un crime "abominable", dans la foulée d'une requête formulée par le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Lui-même avait condamné, en juin, l'enlèvement des trois Israéliens.

Moins conciliant, le Hamas a se son côté assuré mercredi aux dirigeants israéliens qu'ils "paieraient pour leurs crimes". "Notre peuple ne restera pas inerte face à ce crime ni à aucun autre crime d'assassinat, d'incendie ou de démolition commis par les hordes de colons et vous paierez le prix de tous ces crimes", a affirmé dans un communiqué le mouvement islamique palestinien. 

Israël en deuil

Des dizaines de milliers d'Israéliens ont assisté, mardi 1er juillet, aux funérailles des trois jeunes enlevés et assassinés en Cisjordanie occupée. Présent dans l’assistance, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a prononcé un discours et participé au recueillement des familles des victimes.

Les trois étudiants d'écoles religieuses de colonies juives, Eyal Yifrach, 19 ans, Naftali Frankel et Gilad Shaer, 16 ans tous les deux, avaient été retrouvés morts lundi 30 juin près de la localité de Halhoul, non loin de la route où ils ont été vus pour la dernière fois faisant de l'auto-stop dans le sud de la Cisjordanie.

Israël a accusé le mouvement islamiste palestinien Hamas d'être responsable du meurtre des trois jeunes gens.

Avec AFP
 

Première publication : 02/07/2014

  • UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

    Israël : recueillement et inquiétude après la mort des trois adolescents enlevés à Hébron

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Mort des trois Israéliens : "le Hamas paiera", prévient Benjamin Netanyahou

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Trois jeunes Israéliens disparus retrouvés morts, Israël accuse le Hamas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)