Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 03/07/2014

Égypte : la Toile débat de la chute de Mohamed Morsi

Au sommaire de cette édition : un an après la chute de Mohamed Morsi, les Egyptiens débattent de la situation du pays ; une artiste américaine provoque la colère des internautes russes ; et un amateur de petites briques construit une réplique d’hôtel en Lego.

ÉGYPTE : LA TOILE DÉBAT DE LA CHUTE DE MOHAMED MORSI

Il y a un an, le président égyptien Mohamed Morsi était renversé par l’armée à la suite d’importantes manifestations populaires contre le pouvoir. Un anniversaire dont profitent les utilisateurs de Twitter pour débattre de la situation du pays à l’aide du hashtag « pourquoi nous avons remplacé Morsi ».

Sur le réseau social, les messages reflètent une Egypte divisée entre partisans et détracteurs de l’ancien président. Pour cet internaute par exemple, Mohamed Morsi ne méritait pas de rester au pouvoir parce qu’il n’a pas été à la hauteur des espérances de la population. Un point de vue qu’ils sont nombreux à partager, certains allant même jusqu’à le traiter de voleur ou de terroriste.

De leur côté, les soutiens de l’ancien président se sont, eux aussi, emparés du mot-clef pour critiquer sa destitution. C’est notamment le cas des auteurs de ces messages qui déclarent avec ironie que si Morsi a été déposé, c’est justement parce qu’il avait été élu démocratiquement. Des attaques visant ouvertement le gouvernement actuel, arrivé au pouvoir sans élection.

Des critiques adressées aux autorités qui se sont d’ailleurs accentuées après l’explosion d’une bombe le 30 juin au Caire, entraînant la mort de deux personnes. Les auteurs de l’attentat avaient pourtant annoncé leur crime sur la Toile plusieurs jours avant, indiquant même l’endroit ou seraient placés les engins explosifs. Choqués par la négligence de la police, les internautes multiplient donc les messages reprochant au gouvernement de passer plus de temps à pourchasser les partisans de Mohamed Morsi qu’à assurer la protection des citoyens.

RUSSIE : UNE ARTISTE AMÉRICAINE PROVOQUE L’IRE DES INTERNAUTES

Une partie de la Toile russe est en colère contre la chanteuse américaine Demi Lovato et a décidé de le lui faire savoir. En cause : la performance donnée, dimanche, par l’artiste à New York à l’occasion de la « Gay Pride ». Un concert au cours duquel deux de ses danseurs masculins ont échangé un baiser sur scène pendant qu’un des hommes tenait un portrait de Vladimir Poutine pour cacher ses parties génitales. Une initiative largement décriée sur le web.

Des milliers de citoyens russes ont en effet rapidement investi les réseaux sociaux pour dénoncer une mise en scène qualifiée d’offensante. Des internautes parmi lesquels on trouve avant tout de nombreux fans de la chanteuse américaine qui se servent du hashtag #DemiHurtsRussianLovatics, « Demi blesse les fans russes » en français, pour lui faire part de leur indignation face à ce qu’il considèrent comme un manque de respect à l’égard de leur pays.

Des critiques également émises par les partisans du président russe qui estiment qu’il est inadmissible de faire un tel usage de son portrait. Des utilisateurs du web qui multiplient, eux, les messages accompagnés des mots-clés #StayStrongPutin pour lui afficher leur soutien et fustiger l’attitude de Demi Lovato qui a osé s’en prendre au chef de la nation.

Des attaques visant l’artiste américaine qui ont finalement poussé bon nombre de ses fans dans le reste du monde à se mobiliser à leur tour pour prendre sa défense. Des internautes qui affirment qu’en effectuant sa fameuse mise en scène, Lovato a simplement voulu exprimer son opposition aux lois homophobes instaurées en Russie par Vladimir Poutine et qu’elle n’a en aucun cas cherché à insulter l’ensemble du pays.

DES PORTRAITS POUR DÉNONCER LE HARCÈLEMENT DE RUE

Dénoncer le harcèlement de rue vécu par les femmes en prenant en photo des dizaines de victimes et en partageant leurs témoignages. C’est l'idée qu’a eue la photographe française Juliette Lancel via sa série de portraits baptisée « harcèlement de rue ». Objectif de l’artiste : libérer la parole de la gent féminine pour mieux lutter contre ce phénomène. Des clichés qui incriminent les gestes déplacés et autres réflexions malsaines subis au quotidien dans l’espace public par les femmes et que les internautes pourront retrouver sur son blog Tumblr.

INFOGRAPHIE DU JOUR

60 millions de messages sont publiés quotidiennement sur Instagram tandis que chaque seconde, ce sont 1000 commentaires qui sont postés sur le réseau social. Voici ce que permet d’apprendre cette infographie disponible sur le site Visual.ly. Un document qui témoigne en outre du succès fulgurant de la plateforme puisqu’en 3 ans et demi d’existence, elle comptabilise déjà plus de 200 millions d’utilisateurs. Une popularité qu’elle doit notamment aux moins de 35 ans et aux femmes qui représentent respectivement 90 % et 68 % de ses usagers.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

« Ma vie avec Bradley Cooper » est le nom d’un compte Instagram tenu par Danielle Davies, une fan américaine de l’acteur Bradley Cooper. Une jeune femme qui comme on peut le voir sur les clichés qu’elle publie régulièrement en ligne s’amuse à se mettre en scène en compagnie de la silhouette en carton du comédien dans toutes sortes de situations loufoques. Une initiative décalée qui rencontre un franc succès auprès des internautes qui sont près de 10 000 à être abonnés à cette page.

VIDÉO DU JOUR

575 heures de travail et plus de 50 000 petites briques… c’est ce qu’il aura fallu à Ryan Ziegelbauer et ses 8 amis pour fabriquer une réplique en lego du « Grand Budapest Hotel », l’établissement fictif imaginé par le réalisateur Wes Anderson dans son dernier film en date. Un hommage original au monde du cinéma à découvrir sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/09/2014 Réseaux sociaux

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

Au sommaire de cette édition : les travailleurs cambodgiens du textile réclament de meilleurs salaires; une campagne islamophobe choque la Toile américaine; et un couple danse...

En savoir plus

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

22/09/2014 guerre

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, des activistes appellent à participer au « Blood Bucket Challenge »; des musulmans britanniques dénoncent les actions de l’organisation...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus