Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

Les agriculteurs confrontés à un grand risque de sécheresse dans l'Est

AFP

Récoltes céréalières à Mametz, en France, le 13 août 2013Récoltes céréalières à Mametz, en France, le 13 août 2013

Récoltes céréalières à Mametz, en France, le 13 août 2013Récoltes céréalières à Mametz, en France, le 13 août 2013

Prairies grillées pour les animaux, rendements attendus en baisse pour les céréaliers, les agriculteurs d'une dizaine de départements subissent les conséquences d'un manque d'eau depuis le début de l'année et attendent des pluies avec impatience.

"Pour l'instant, la sécheresse est localisée à l'Est, du Rhône au Nord-Est", les filières élevage et céréalières étant les plus touchées, rapporte à l'AFP Luc Smessaert, vice-président de la FNSEA, principal syndicat agricole du pays.

Des dossiers de calamités agricoles sont d'ailleurs déjà en train de se monter pour des exploitants de la Loire, du Rhône, de la Haute-Loire, de la Saône-et-Loire et de la Haute-Saône, indique le syndicat.

Concrètement, les agriculteurs ont traversé deux mois très secs en avril et juin et les averses de mai n'ont pas permis d'enrayer la situation. La pluviométrie de juillet s'annonce donc cruciale.

En Alsace, "c'est très tendu, les prairies sont grillées, et s'il ne pleut pas dans 10 à 15 jours, ça va commencer à devenir grave pour les éleveurs. Pour le maïs aussi, puisque la période de floraison est attendue dans les 15 prochains jours et ce sont les rendements qui sont en jeu", explique à l'AFP Philippe Caussanel, responsable de l'élevage à la Chambre d'agriculture d'Alsace.

La préfecture d'Alsace a d'ailleurs placé vendredi dernier la région en "vigilance sécheresse". "La région connaît un déficit hydrologique très marqué depuis mars 2014, les pluies ayant été particulièrement faibles depuis la fin de l'hiver".

Pour l'instant, aucun mesure de restriction d'eau n'a été décidée dans la région et "l?évolution à moyen terme sera très dépendante de la pluviométrie du mois de juillet", complète la préfecture dans un communiqué.

En Bourgogne, il y a déjà eu des arrêtés de restriction en Côte d'Or et dans la Nièvre et il y en aura "bientôt" dans l'Yonne, indique de son côté Francis Letellier, président de la FDSEA (départementale)en Bourgogne.

Dans certaines zones de la région, la récolte de foin s'annonce moitié moins abondante et sur les céréales, "on parle de récoltes avec des rendements à 35 quintaux par hectare" contre 60/65 quintaux en temps normal, ajoute le syndicaliste.

Première publication : 03/07/2014