Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Abd Al Malik : le "combattant de la culture" reprend les armes pour Camus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May : vers un Brexit "dur" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le PS, vote utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Les Russes ne sont pas nos ennemis", estime le futur président bulgare

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Erasmus, 30 ans de bonheur estudiantin ?

En savoir plus

Moyen-Orient

L’Arabie saoudite déploie 30 000 soldats à la frontière irakienne

© AFP Archive - Troupes saoudiennes à la frontière yéménite en 2009

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/07/2014

L’Arabie saoudite a déployé 30 000 soldats à sa frontière avec l’Irak, alors que des informations font état du départ des troupes irakiennes positionnées à la frontière irako-syrienne, proche de villes contrôlées par l’EIIL.

Les autorités saoudiennes ont annoncé le déploiement de 30 000 soldats le long de la frontière avec l'Irak, dans la foulée du départ de plusieurs milliers de militaires irakiens de cette zone, rapporte la chaîne gouvernementale Al-Arabiya, jeudi 3 juillet.

La chaîne précise s'être procurée une vidéo montrant quelque 2 500 militaires irakiens dans une région désertique à l'est de la ville de Kerbala, après qu’ils ont abandonné leur position à la frontière. Cette région frontalière de la Syrie et de l'Arabie saoudite ne sera donc plus gardée du côté irakien.

Un officier de l'armée irakienne, apparaissant dans la vidéo, précise que les troupes ont reçu l'ordre de quitter leurs positions sans autre explication. L'authenticité de cette vidéo n'a pas pu être établie dans l'immédiat.

Le roi Abdallah a ordonné que toutes les mesures nécessaires soient prises pour protéger le royaume contre des "menaces terroristes", indique l'agence de presse SPA.

L'Irak dément

Un porte-parole du Premier ministre irakien a cependant démenti les informations rapportées par la chaîne Al-Arabiya, affirmant que les gardes-frontières conservaient "une main mise totale" sur la zone frontalière.

"Il s'agit de fausses nouvelles destinées à saper le moral de notre peuple et le moral de nos combattants héroïques", a déclaré le général Qassim Atta, à Bagdad.

L'Arabie saoudite partage 800 km de frontière avec l'Irak, où les insurgés de l'État islamique au Levant (EIIL) et d'autres groupes sunnites ont mis la main sur plusieurs localités.

Avec Reuters

Première publication : 03/07/2014

  • EXCLUSIF

    Vidéo : des "centaines, peut-être des milliers" d'Européens avec l'EIIL en Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    EIIL : le calife appelle les musulmans à s'installer dans la "maison de l'islam"

    En savoir plus

  • Express orient

    Irak : la propagande en ligne de l'EIIL

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)