Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

Jihad: un jeune de 17 ans écroué pour meurtre en Syrie à son retour en France

AFP

Des combattants jihadistes près de Deir Ezzor (Syrie), le 25 mars 2014Des combattants jihadistes près de Deir Ezzor (Syrie), le 25 mars 2014

Des combattants jihadistes près de Deir Ezzor (Syrie), le 25 mars 2014Des combattants jihadistes près de Deir Ezzor (Syrie), le 25 mars 2014

Un jeune de 17 ans, parti plusieurs mois en Syrie où il a intégré un groupe jihadiste, a été mis en examen pour meurtre sur place et placé en détention provisoire après son retour en France, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Comme l'a révélé RFI, le jeune homme, originaire de Nice, est revenu avec son père qui est allé le chercher à la frontière turco-syrienne, a précisé à l'AFP son avocat, Me Martin Pradel.

Fiché par les services de renseignement, il a été arrêté à l'aéroport de Nice, en provenance d'Istanbul. Il a été mis en examen samedi pour association de malfaiteurs et homicide volontaire en relation avec une entreprise terroriste et écroué dans la foulée, a précisé la source judiciaire.

Selon une source proche de l'enquête, il a été reconnu par un autre présumé jihadiste, revenu lui aussi sur le sol français, comme ayant participé à une exécution. Des faits que le jeune homme nie, tout en reconnaissant avoir intégré un groupe jihadiste.

"On le met en examen pour homicide volontaire, mais on ne sait pas où, on ne sait pas quand et il n'y a aucun élément matériel, ni de victime identifiée", a déploré Me Pradel, qui a contesté le placement en détention provisoire.

Il "n'est pas rentré de manière clandestine (...) celui qui a de mauvaises intentions ne rentre pas de (cette) manière", a également assuré son père sur RFI, jugeant son fils victime d'un embrigadement.

Le jeune homme, originaire de Nice, était parti en Syrie avec son frère de 23 ans, resté sur place. Les deux sont soupçonnés d'avoir rejoint une cellule de combattants francophones, selon la source proche de l'enquête.

Depuis un an et demi, les candidats au jihad sont de plus en plus nombreux et leur retour en Europe après un passage en Syrie présente aux yeux des responsables de l'antiterrorisme le principal risque d'attentat.

Ce risque a été illustré par la fusillade du 24 mai ayant fait quatre morts au Musée juif de Bruxelles. Le suspect, Mehdi Nemmouche, 29 ans, originaire de Roubaix (Nord), s'était rendu en Syrie fin 2012 pour y rejoindre les jihadistes de l'Etat islamique de l'Irak et du Levant (EIIL).

Quelque 55 procédures judiciaires en lien avec des filières syriennes sont en cours au parquet antiterroriste de Paris. Elles concernent environ 300 personnes, mises en examen ou susceptibles d'être poursuivies, selon une source proche du dossier.

Première publication : 03/07/2014