Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

Jordanie: l'ONU s'attend à plus de réfugiés syriens, réclame des fonds

AFP

Le représentant en Jordanie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Andrew Harper, lors d'une conférence de presse, le 3 juillet 2014 à AmmanLe représentant en Jordanie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Andrew Harper, lors d'une conférence de presse, le 3 juillet 2014 à Amman

Le représentant en Jordanie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Andrew Harper, lors d'une conférence de presse, le 3 juillet 2014 à AmmanLe représentant en Jordanie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Andrew Harper, lors d'une conférence de presse, le 3 juillet 2014 à Amman

Le nombre de réfugiés syriens accueillis en Jordanie devrait encore augmenter d'ici fin 2014, se sont alarmées jeudi les Nations unies réclamant 2,6 milliards de dollars pour aider le royaume à faire face à cet afflux.

"Nous nous attendons à ce que le nombre de réfugiés (syriens) continue d'augmenter pour atteindre 700.000 à 800.000 d'ici la fin de l'année", a déclaré le représentant en Jordanie du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Andrew Harper, lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre jordanien du Plan, Ibrahim Saif.

"Il y a un plan régional et un plan national, dont de nombreux aspects sont en train d'être finalisés (...). En gros, 1 milliard de dollars seront consacrés aux réfugiés et 1,6 milliard aux localités d'accueil jordaniennes", a-t-il poursuivi.

Le HCR n'a pour l'instant reçu que 400.000 dollars pour venir en aide aux quelque 600.000 Syriens réfugiés en Jordanie.

"Nous avons besoin d'un soutien réel et généreux qui ne soit pas calculé en termes de mois et d'années sur le court terme mais qui s'étale sur plusieurs années parce que la situation en Syrie et en Irak est catastrophique", a insisté M. Harper.

Depuis mars 2011, la révolte contre Bachar al-Assad s'est transformée en une guerre civile complexe qui a forcé plus de neuf millions d'habitants à fuir leur foyer, dont près de trois millions ont trouvé refuge principalement dans des pays frontaliers.

Il s'agit de la plus grave crise de réfugiés depuis le génocide rwandais dans les années 1990.

En décembre, l'ONU avait appelé à réunir 6,5 milliards de dollars pour les victimes de la guerre en Syrie. Ils n'ont récolté que 2,3 milliards de dollars de promesses de dons en janvier, et selon les responsables, leur plan pour 2014 n'est pour l'instant financé qu'à hauteur de 25%.

"Nous ne n'avons pas de fonds suffisants et nous craignons que (...) la qualité des services fournis à la fois aux citoyens jordaniens et aux réfugiés syriens (...) se détériore", a expliqué le ministre jordanien, Ibrahim Saif.

Première publication : 03/07/2014