Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

REPORTERS

Avec les soldats de l'opération Barkhane, au cœur de la lutte anti-terroriste au Sahel

En savoir plus

BILLET RETOUR

Proche-Orient : Jénine, la renaissance fragile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au "déluge des migrants"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'affaire troublante des journalistes français "soupçonnés d'avoir fait chanter le roi du Maroc"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Des patrons allemands veulent embaucher les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

France : une rentrée politique avec 2017 en ligne de mire (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France : une rentrée politique avec 2017 en ligne de mire (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Chantage contre le roi du Maroc : 2 journalistes français arrêtés

En savoir plus

Amériques

Brésil : effondrement meurtrier d'un pont dans une ville du Mondial

© @BenTavener sur Twitter

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/07/2014

Une bretelle d'autoroute construite avant le début du Mondial s'est effondrée jeudi à Belo Horizonte, ville hôte de la Coupe du monde du sud du Brésil, faisant au moins deux morts et une dizaine de blessés.

Une bretelle d'autoroute s’est effondrée jeudi 3 juillet dans l’après-midi à Belo Horizonte, une ville du sud-est du Brésil qui accueille la Coupe du monde 2014. Selon les médias locaux, au moins deux personnes ont été tuées et dix-neuf autres blessées.

Une partie de la passerelle, qui surplombait une voie rapide de la ville, s’est écroulée écrasant au passage un bus, deux camions et une voiture. Les images de la télévision locale Globo news montrent un bus jaune à moitié écrasé et les autres véhicules coincés sous les gravats. En revanche, on ne sait pas si des passagers se trouvent toujours à l’intérieur.  Selon le secrétariat à la Santé, le chauffeur du bus - une femme - fait partie des victimes. 
 
L’accident a eu lieu à environ trois kilomètres du stade Mineirao, où doit se jouer le match de demi-finale qui opposera mardi prochain les vainqueurs de Brésil-Colombie et de France-Allemagne. Le stade a d'ores et déjà accueilli cinq matches.
 
La structure avait été construite en prévision du Mondial, afin d’améliorer les transports publics de la ville. Les dépenses importantes générées par la Coupe du monde ont provoqué la colère de plusieurs milliers de Brésiliens qui ont violemment manifesté dans plusieurs villes du pays juste avant le début de la compétition.
 
Images du pont qui s'écroule filmées par une caméra de surveillance

Avec AP et Reuters

Première publication : 03/07/2014

  • BRÉSIL

    Brésil : "Le Mondial aggrave la prostitution des mineurs"

    En savoir plus

  • COUPE DU MONDE 2014

    Dilma Rousseff : le Brésil attend les supporters "les bras ouverts"

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Sao Paulo : grève et affrontements à trois jours du Mondial

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)