Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

Plainte de Kerviel: une enquête préliminaireouverte fin mai

AFP

L'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à ParisL'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à Paris

L'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à ParisL'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à Paris

Le parquet de Paris a ouvert le 21 mai une enquête préliminaire après que l'ancien trader de Société Générale, Jérôme Kerviel, a déposé plainte, fin avril, pour subornation de témoin, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP), a-t-on indiqué de même source.

Interrogé par l'AFP, l'avocat de Jérôme Kerviel, David Koubbi, s'est refusé à tout commentaire.

Actuellement en détention depuis le 18 mai, l'ancien opérateur de marché avait déposé plainte contre son ancien employeur pour subornation de témoin, en l'occurrence son ancien supérieur hiérarchique direct.

Supérieur direct de l'ancien trader durant près d'un an jusqu'à la révélation des faits, Eric Cordelle avait intenté, en avril 2008, une action aux prud'hommes contre la Société Générale pour contester les conditions de son propre licenciement par la banque, selon Me Koubbi.

Début février 2013, M. Cordelle s'était désisté de cette action. Lors des deux procès, il avait assuré n'avoir rien su des colossales prises de position à risque de Jérôme Kerviel.

Une chronologie jugée "troublante" par Jérôme Kerviel et son conseil.

Selon Me Koubbi, qui s'appuie notamment sur une lettre anonyme, M. Cordelle aurait perçu un peu plus d'un million d'euros de la Société Générale quelques jours après que la cour d'appel de Paris a confirmé le jugement de première instance et condamné Jérôme Kerviel, en octobre 2012.

En promettant à M. Cordelle une importante indemnité avant qu'il ne témoigne aux deux procès, la banque se serait rendue coupable de subornation de témoin, estime l'avocat.

Jérôme Kerviel a été condamné définitivement, mi-mars, à cinq ans d'emprisonnement, dont trois ferme.

La Cour de cassation a en revanche annulé, mi-mars, la condamnation de l'ex-trader à verser 4,91 milliards d'euros de dommages et intérêts à son ancien employeur.

Le volet civil de l'affaire fera l'objet d'un nouveau procès devant la cour d'appel de Versailles. Une audience intermédiaire avant l'examen au fond est fixée au 17 septembre.

Première publication : 03/07/2014