Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

Plainte de Kerviel: une enquête préliminaireouverte fin mai

AFP

L'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à ParisL'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à Paris

L'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à ParisL'ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel (g) et son avocat David Koubbi (d) le 24 octobre 2012, à Paris

Le parquet de Paris a ouvert le 21 mai une enquête préliminaire après que l'ancien trader de Société Générale, Jérôme Kerviel, a déposé plainte, fin avril, pour subornation de témoin, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP), a-t-on indiqué de même source.

Interrogé par l'AFP, l'avocat de Jérôme Kerviel, David Koubbi, s'est refusé à tout commentaire.

Actuellement en détention depuis le 18 mai, l'ancien opérateur de marché avait déposé plainte contre son ancien employeur pour subornation de témoin, en l'occurrence son ancien supérieur hiérarchique direct.

Supérieur direct de l'ancien trader durant près d'un an jusqu'à la révélation des faits, Eric Cordelle avait intenté, en avril 2008, une action aux prud'hommes contre la Société Générale pour contester les conditions de son propre licenciement par la banque, selon Me Koubbi.

Début février 2013, M. Cordelle s'était désisté de cette action. Lors des deux procès, il avait assuré n'avoir rien su des colossales prises de position à risque de Jérôme Kerviel.

Une chronologie jugée "troublante" par Jérôme Kerviel et son conseil.

Selon Me Koubbi, qui s'appuie notamment sur une lettre anonyme, M. Cordelle aurait perçu un peu plus d'un million d'euros de la Société Générale quelques jours après que la cour d'appel de Paris a confirmé le jugement de première instance et condamné Jérôme Kerviel, en octobre 2012.

En promettant à M. Cordelle une importante indemnité avant qu'il ne témoigne aux deux procès, la banque se serait rendue coupable de subornation de témoin, estime l'avocat.

Jérôme Kerviel a été condamné définitivement, mi-mars, à cinq ans d'emprisonnement, dont trois ferme.

La Cour de cassation a en revanche annulé, mi-mars, la condamnation de l'ex-trader à verser 4,91 milliards d'euros de dommages et intérêts à son ancien employeur.

Le volet civil de l'affaire fera l'objet d'un nouveau procès devant la cour d'appel de Versailles. Une audience intermédiaire avant l'examen au fond est fixée au 17 septembre.

Première publication : 03/07/2014