Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

La présidente du TGI de Paris retenue pour présider la cour d'appel de Paris

AFP

Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, le 14 janvier 2014 à ParisChantal Arens, présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, le 14 janvier 2014 à Paris

Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, le 14 janvier 2014 à ParisChantal Arens, présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, le 14 janvier 2014 à Paris

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a l'intention de proposer la nomination de la présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Paris, Chantal Arens, à la présidence de la cour d'appel de Paris, selon un avis publié jeudi sur son site.

Agée de 60 ans, Mme Arens est présidente du TGI de Paris depuis mai 2010 et a été retenue par la formation du CSM compétente à l'égard des magistrats du siège. Auparavant, elle avait occupé les fonctions de présidente du TGI de Nanterre.

Hasard du calendrier, Mme Arens a publié jeudi un communiqué rappelant "l'indépendance" des juges, au lendemain de la mise en cause par Nicolas Sarkozy de l'une des magistrates qui a mis en examen l'ancien chef de l'Etat.

"L'indépendance juridictionnelle des juges est une condition essentielle de la démocratie", a rappelé Mme Arens dans une rare prise de position publique. Elle était toutefois déjà intervenue en mars après une tribune de M. Sarkozy dans Le Figaro où il mettait déjà en cause le travail des juges.

Pour remplacer Mme Arens à la présidence du tribunal de grande instance de Paris, le CSM a retenu le nom de Jean-Michel Hayat, actuel président du TGI de Nanterre.

Agé de 59 ans, M. Hayat avait pris ses fonctions en juillet 2010 à Nanterre, alors sous les feux de l'actualité en raison des rebondissements de l'affaire Bettencourt.

Le tribunal avait été le théâtre d'un conflit retentissant entre le procureur de Nanterre Philippe Courroye, réputé proche de Nicolas Sarkozy, qui enquêtait sur les enregistrements, et la présidente de la 15e chambre du tribunal, Isabelle Prévost-Desprez, chargée de juger l'affaire Banier/Bettencourt. Dans ce climat délétère, le président avait appelé à un "retour au calme".

Avant d'être nommé à Nanterre, M. Hayat était président du tribunal de grande instance de Nice.

Autres postes en vue, la première présidente de la cour d'appel de Douai, Dominique Lottin, a été choisie pour présider la cour d'appel de Versailles, tandis que Dominique Ferrière, actuellement premier président de la cour d'appel de Saint-Denis-de-La-Réunion, devrait prendre la présidence de la cour d'appel de Bordeaux.

Conformément à la procédure, le CSM n'arrêtera ses propositions définitives que le 10 juillet, après avoir pris connaissance des éventuelles observations des candidats non retenus.

Première publication : 03/07/2014