Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Battre le FN ne suffit pas"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Pen - Macron : deux programmes économiques que tout oppose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Présidentielle : le choc de deux France"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Centrafrique : le regard du photojournaliste William Daniels

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun anglophone : Internet rétabli après 3 mois de coupure

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : entre émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

EUROPE

Vidéo : plongée dans l'épave du Costa Concordia

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/07/2014

La police italienne a rendu publique une vidéo tournée à l'intérieur de l'épave du Costa Concordia, bateau de croisière échoué sur l'île de Giglio, dans le sud de l'Italie, depuis janvier 2012.

Les images sous-marines du Costa Concordia filmées par la police italienne font penser au Titanic. Certains objets n'ont pas bougé. Seule une légère couche de vase vient rappeler que la scène se déroule sous l'eau.

L'épave du navire de croisière Costa Concordia, qui a fait naufrage en janvier 2012 près de l'île de Giglio, au large de la Toscane, gît toujours en mer, semi-immergée. Elle sera remise à flot d'ici dix jours en vue de son remorquage vers Gênes où elle sera démantelée, a annoncé jeudi 3 juillet la société chargée des opérations, Concordia Wreck Removal Project.

La démolition elle-même sera assurée par un consortium composé de la compagnie Saipem et des sociétés génoises Mariotti et San Giorgio.

Le navire, qui a été redressé lors d'une opération complexe en septembre dernier, avait heurté un rocher immergé le 13 janvier 2012. Trente-deux personnes avaient péri dans la catastrophe.

Le commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, est en procès pour sa responsabilité dans le naufrage et pour abandon de poste.

Avec Reuters

 

Première publication : 04/07/2014

  • JUSTICE

    Costa Concordia : le capitaine "a sauté dans le canot avant moi"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Des restes humains retrouvés près de l’épave du Concordia

    En savoir plus

  • ITALIE

    En images : le redressement de l'épave du Costa Concordia

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)