Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

Palestinien tué : Israël annonce l'arrestation de six "juifs extrémistes"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/07/2014

Six suspects ont été appréhendés dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement et le meurtre d'un jeune Palestinien de Jérusalem-Est. Ils appartiennent à un groupe extrémiste juif, selon un responsable israélien.

Cinq jours après la mort du Palestinien de 16 ans, Mohammad Abou Khdeir, la police israélienne a arrêté six suspects, affirme dimanche le quotidien israélien "Haaretz", dans son édition en ligne. "Les gens arrêtés en lien avec cette affaire appartiennent apparemment à un groupe extrémiste juif", a déclaré à l'AFP un responsable israélien sous couvert de l'anonymat.

Aucune autre information n'a été divulguée, l'enquête étant soumise à la censure médiatique, mais la police a laissé entendre pour la première fois que ce crime pourrait avoir eu des motifs politiques. Les enquêteurs ont pu identifié les suspects, grâce notamment à une vidéo de surveillance située à proximité du lieu de l’enlèvement, dans le quartier de Chouafat, à Jérusalem-Est.

"La voiture est arrivée, deux personnes sont sorties, et un est resté [dans la voiture], a raconté à "Times of Israël" le père de la victime, Hussein Abou Khdeir, qui a pu visionner cette séquence. Ils sont venus, l’ont emmené et l’ont forcé à monter dans la voiture". Son cadavre entièrement brûlé, selon l'avocat de la famille, a été retrouvé le 2 juillet près d'une forêt dans la partie ouest de la ville.

"Pourquoi ça leur a pris quatre jours ? Nous leur avons donné les photos et les vidéos, pourquoi ont-ils attendu ?", s'est-il insurgé, selon des propos rapportés par le site d'information Walla.

Brûlé "de l'intérieur et de l'extérieur"

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'autopsie a révélé la présence de fumée dans les poumons du jeune garçon, ce qui signifie qu'il était encore en vie quand son corps a été brûlé. La victime a également été blessée à la tête, mais ce n'est pas la cause de la mort, a précisé le procureur général Mohammad Al-Ouweiwi. "Les brûlures qui couvraient 90% du corps et leurs complications sont la cause directe de son décès".

"C'est la première fois que j'entends parler d'une telle manière de tuer, le garçon ayant été brûlé de l'intérieur et de l'extérieur, car il a probablement été forcé à boire du carburant", a ajouté le ministre palestinien chargé de Jérusalem, Adnane al-Husseini, en accusant des colons israéliens.

Sous l'appellation du "Prix à payer", des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême-droite se livrent depuis des années à une campagne d'agressions et de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l'armée israélienne.

Avec AFP

Première publication : 06/07/2014

  • ISRAËL

    L’adolescent palestinien kidnappé a été brûlé vif, selon l'autopsie

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Jérusalem : heurts en marge des funérailles du jeune Palestinien

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Les zones d’ombre autour du meurtre des trois Israéliens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)