Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Moyen-Orient

Palestinien tué : Israël annonce l'arrestation de six "juifs extrémistes"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/07/2014

Six suspects ont été appréhendés dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement et le meurtre d'un jeune Palestinien de Jérusalem-Est. Ils appartiennent à un groupe extrémiste juif, selon un responsable israélien.

Cinq jours après la mort du Palestinien de 16 ans, Mohammad Abou Khdeir, la police israélienne a arrêté six suspects, affirme dimanche le quotidien israélien "Haaretz", dans son édition en ligne. "Les gens arrêtés en lien avec cette affaire appartiennent apparemment à un groupe extrémiste juif", a déclaré à l'AFP un responsable israélien sous couvert de l'anonymat.

Aucune autre information n'a été divulguée, l'enquête étant soumise à la censure médiatique, mais la police a laissé entendre pour la première fois que ce crime pourrait avoir eu des motifs politiques. Les enquêteurs ont pu identifié les suspects, grâce notamment à une vidéo de surveillance située à proximité du lieu de l’enlèvement, dans le quartier de Chouafat, à Jérusalem-Est.

"La voiture est arrivée, deux personnes sont sorties, et un est resté [dans la voiture], a raconté à "Times of Israël" le père de la victime, Hussein Abou Khdeir, qui a pu visionner cette séquence. Ils sont venus, l’ont emmené et l’ont forcé à monter dans la voiture". Son cadavre entièrement brûlé, selon l'avocat de la famille, a été retrouvé le 2 juillet près d'une forêt dans la partie ouest de la ville.

"Pourquoi ça leur a pris quatre jours ? Nous leur avons donné les photos et les vidéos, pourquoi ont-ils attendu ?", s'est-il insurgé, selon des propos rapportés par le site d'information Walla.

Brûlé "de l'intérieur et de l'extérieur"

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'autopsie a révélé la présence de fumée dans les poumons du jeune garçon, ce qui signifie qu'il était encore en vie quand son corps a été brûlé. La victime a également été blessée à la tête, mais ce n'est pas la cause de la mort, a précisé le procureur général Mohammad Al-Ouweiwi. "Les brûlures qui couvraient 90% du corps et leurs complications sont la cause directe de son décès".

"C'est la première fois que j'entends parler d'une telle manière de tuer, le garçon ayant été brûlé de l'intérieur et de l'extérieur, car il a probablement été forcé à boire du carburant", a ajouté le ministre palestinien chargé de Jérusalem, Adnane al-Husseini, en accusant des colons israéliens.

Sous l'appellation du "Prix à payer", des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême-droite se livrent depuis des années à une campagne d'agressions et de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l'armée israélienne.

Avec AFP

Première publication : 06/07/2014

  • ISRAËL

    L’adolescent palestinien kidnappé a été brûlé vif, selon l'autopsie

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Jérusalem : heurts en marge des funérailles du jeune Palestinien

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Les zones d’ombre autour du meurtre des trois Israéliens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)