Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Moyen-Orient

Palestinien tué : Israël annonce l'arrestation de six "juifs extrémistes"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/07/2014

Six suspects ont été appréhendés dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement et le meurtre d'un jeune Palestinien de Jérusalem-Est. Ils appartiennent à un groupe extrémiste juif, selon un responsable israélien.

Cinq jours après la mort du Palestinien de 16 ans, Mohammad Abou Khdeir, la police israélienne a arrêté six suspects, affirme dimanche le quotidien israélien "Haaretz", dans son édition en ligne. "Les gens arrêtés en lien avec cette affaire appartiennent apparemment à un groupe extrémiste juif", a déclaré à l'AFP un responsable israélien sous couvert de l'anonymat.

Aucune autre information n'a été divulguée, l'enquête étant soumise à la censure médiatique, mais la police a laissé entendre pour la première fois que ce crime pourrait avoir eu des motifs politiques. Les enquêteurs ont pu identifié les suspects, grâce notamment à une vidéo de surveillance située à proximité du lieu de l’enlèvement, dans le quartier de Chouafat, à Jérusalem-Est.

"La voiture est arrivée, deux personnes sont sorties, et un est resté [dans la voiture], a raconté à "Times of Israël" le père de la victime, Hussein Abou Khdeir, qui a pu visionner cette séquence. Ils sont venus, l’ont emmené et l’ont forcé à monter dans la voiture". Son cadavre entièrement brûlé, selon l'avocat de la famille, a été retrouvé le 2 juillet près d'une forêt dans la partie ouest de la ville.

"Pourquoi ça leur a pris quatre jours ? Nous leur avons donné les photos et les vidéos, pourquoi ont-ils attendu ?", s'est-il insurgé, selon des propos rapportés par le site d'information Walla.

Brûlé "de l'intérieur et de l'extérieur"

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'autopsie a révélé la présence de fumée dans les poumons du jeune garçon, ce qui signifie qu'il était encore en vie quand son corps a été brûlé. La victime a également été blessée à la tête, mais ce n'est pas la cause de la mort, a précisé le procureur général Mohammad Al-Ouweiwi. "Les brûlures qui couvraient 90% du corps et leurs complications sont la cause directe de son décès".

"C'est la première fois que j'entends parler d'une telle manière de tuer, le garçon ayant été brûlé de l'intérieur et de l'extérieur, car il a probablement été forcé à boire du carburant", a ajouté le ministre palestinien chargé de Jérusalem, Adnane al-Husseini, en accusant des colons israéliens.

Sous l'appellation du "Prix à payer", des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême-droite se livrent depuis des années à une campagne d'agressions et de vandalisme contre des Palestiniens, des Arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, ou même l'armée israélienne.

Avec AFP

Première publication : 06/07/2014

  • ISRAËL

    L’adolescent palestinien kidnappé a été brûlé vif, selon l'autopsie

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Jérusalem : heurts en marge des funérailles du jeune Palestinien

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Les zones d’ombre autour du meurtre des trois Israéliens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)