Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

SPORT

Blessé, le Britannique Cavendish abandonne le Tour de France

© AFP / Le sprinter britannique Mark Cavendish.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/07/2014

Mark Cavendish abandonne le Tour de France 2014 qui a débuté en Angleterre. Le sprinter britannique a renoncé à prendre le départ de la deuxième étape en raison d'une blessure à l'épaule, après une chute à l'arrivée samedi.

La deuxième étape du Tour de France 2014, qui a lieu dimanche 6 juillet entre York et Sheffield au Royaume-Uni, se fera sans le coureur britannique Mark Cavendish.

Le sprinter d'Omega-Pharma rêvait de porter le maillot jaune pour la première fois sur son huitième Tour de France, mais il a décidé de renoncer à prendre le départ, au lendemain d’une chute survenue à 250 mètres de l'arrivée à Harrogate.

Mark Cavendish n’était pas l’un des favoris, mais à 29 ans, il compte 25 étapes du Tour à son palmarès. Il est considéré par Christian Prudhomme, directeur de ce rendez-vous mondial du cyclisme, comme "le plus grand sprinteur de l'histoire du Tour".

Avec cette édition 2014, qui s’est élancée d’Angleterre, le Britannique avait commencé la course sur ses terres. Aujourd’hui, il devait passer devant le village de sa famille.

Cet abandon est le premier du Tour de France 2014 dans le peloton des 198 concurrents.

Blessure à l'épaule

Dans la soirée, le Britannique avait annoncé que la décision de poursuivre ou non serait prise avant le départ de la deuxième étape, un difficile parcours de 201 kilomètres entre York et Sheffield. Le coureur est blessé à l'épaule droite. D’après le diagnostic médical, suite à sa chute il souffrirait d’une "disjonction acromio-claviculaire", mais pas de fracture.

"C'était de ma faute", a reconnu Mark Cavendish qui a voulu forcer le passage au détriment de l'Australien Simon Gerrans. Cavendish, champion du monde 2011 a présenté ses excuses à Gerrans, l'un des deux autres coureurs entraînés à terre avec le Français Julien Simon. Simon Gerrans et Julien Simon poursuivront, eux, le Tour de France 2014.

Avec AFP

Première publication : 06/07/2014

  • CYCLISME

    Tour de France : l'Allemand Marcel Kittel remporte la première étape

    En savoir plus

  • CYCLISME

    En images : une première étape à l’accent "british" pour le 101e Tour de France

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Brian Robinson, pionnier britannique sur le Tour de France 1958

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)